Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Pif

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Des aventures de Pif et Hercule à base de science-fiction, d'enquêtes policières, d'action et d'humour.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Pif Gadget

On y retrouve comme partenaire de nos héros le professeur Belpomme, et comme ennemis récurrents le fameux Krapulax et son acolyte Gnom. Le village englouti, la première histoire du tome 1 qui en inclut 2 autres, s'entame ainsi : Pif et Hercule sont envoyés en reportage sur un phénomène étrange ; le sol s'est effondré en faisant des bulles, comme aspiré par en dessous. En pleine nuit, le village qui les abritait s’enfonce soudainement... La Guerre de l'Enerschmoll, elle, est une histoire longue emmenant Pif, Hercule, le professeur Belpomme et une bande d'enfants dans l'espace jusqu'à une planète mystérieuse qui se révèlera contrôlée par Krapulax. Avatars en série, lui, nous ramène sur Terre pour des histoires courtes plus orientées vers l'humour.

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1980
Statut histoire Histoires courtes 3 tomes parus
Couverture de la série Pif

09/09/2021 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Mon avis porte sur les deux tomes Pif contre Krapulax et la Guerre de l'Enerschmoll qui sont ceux que j'ai lus. Je n'ai pas trouvé le 3e tome, Avatars en série, mais je crois comprendre qu'il s'éloigne un peu du concept des aventures de Pif contre le méchant Krapulax pour revenir à des histoires plus humoristiques. Il est toutefois probable que j'ai lu la plupart d'entre elles puisque j'étais un fervent lecteur de Pif Gadget et de Super Hercule à cette époque. Si Pif contre Krapulax et Avatars en série sont dessinés par Michel Motti, la Guerre de l'Enerschmoll est dessinée par Récréo, un studio espagnol qui a produit entre autres du matériel pour les éditeurs européens de Disney. Le style du dessin est cependant suffisamment formaté et simple pour qu'on ne voit pas vraiment la différence. Ces aventures sont très inspirées de celles de Spirou et de Mickey, en reprenant les recettes populaires auprès de la jeunesse tout en y ajoutant l'humour assez débridé de Pif et Hercule. Difficile de ne pas voir dans le professeur Belpomme et ses nombreuses inventions un double de Géo Trouvetou ou du Professeur Mirandus, ami de Mickey, ou de ne pas confondre le Commissaire Maigrelet avec le Commissaire Finot de Mickey. Et difficile de ne pas voir en Krapulax et ses bases secrètes un double de Zorglub, ses Krapumecs faisant office de Zorglhommes. Même si avec des yeux d'adultes, ces histoires ne paraissent pas terribles, je garde une certaine affection pour elles car je me souviens avoir eu du plaisir à les lire quand j'étais enfant. Quand il s'agit d'histoires courtes comme les trois contenues dans Pif contre Krapulax, elles se lisent assez rapidement et la faible pagination ne permet pas vraiment de leur donner de l'ampleur, avec quelques résolutions un peu faciles. Elles n'en restent pas moins sympathiques et divertissantes. Et puis vient la Guerre de l'Enerschmoll, histoire complète en 44 pages, et là, gamin, j'avais eu un vrai coup de cœur. C'est une histoire beaucoup plus longue et complexe, de la pure science-fiction d'aventure où nos héros partent avec une bande de gamins dans l'espace et atterrissent sur une petite planète mystérieuse que l'on découvrira être colonisée par Krapulax qui exploite ses propriétés fantastiques et énergétiques. J'ai aimé la non-linéarité de cette histoire, avec plusieurs actions se déroulant en parallèle et même une carte pour avoir une vue d'ensemble de où se trouvent chaque groupe de personnages quand les choses devenaient plus compliquées. C'est une histoire prenante, mouvementée, amusante et avec pas mal de bonnes idées. Même adulte, je la relis avec plaisir, même si forcément c'est du pur divertissement jeunesse qui ne s'embarrasse guère de réalisme.

09/09/2021 (modifier)