Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

I.S.S. Snipers

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

50% hommes, 50% machines, 100% assassins ! On est au service des pires enfoirés, ceux de la fédération des planètes unies. On est les meilleurs, capables de shooter une mouche au sol depuis un croiseur spatial en orbite.


Guerres interstellaires Space Opera

Je suis le I.S.S. Sniper Reid Eckart, on me surnomme Stock parce que je moissonne la mort et fais un stock de cadavres là où je colle mes bottes. Comme on arrive, on repart. On enchaîne les missions parce que le vent de révolte sur des planètes aussi éloignées, ça souffle plus vite que l'ordre. Ça, c'était avant ! Car depuis qu'on nous a envoyés sur Okeelia, faut bien l'avouer, la donne a changé !

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Juin 2021
Statut histoire Une histoire par tome 4 tomes parus
Couverture de la série I.S.S. Snipers

10/09/2021 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Notre prolifique ami Jean-Luc Istin commencerait-il à tourner en rond ou à se lasser de ses sagas de personnages de fantasy ? En tout cas, ça ne semble pas être le cas du concept "un univers, un personnage par tome". Voici qu'il s'ouvre de nouveaux horizons en nous proposant un petit tour dans l'espace avec une petite brochette de raclures, pardon de mercenaires, pas piquée des hannetons ! Voilà donc les I.S.S. Snipers ! Le premier tome de cette nouvelle série nous propose de suivre la sanglante piste de Reid Eckart, dit Stock. Le surnom, c'est pour la pile de cadavres qu'ils laisse derrière lui là où la révolte gronde et qu'il faut mater tout ce petit monde... Voilà donc notre Stock envoyé sur Okeelia pour faire apprécier aux colons rebelles ses qualités en maintien de l'ordre, mais tout va rapidement partir en sucette quand ce dernier et son équipe vont se rendre compte qu'il n'y a point de colons, encore moins de rebelles, mais bien uniquement des autochtones pacifiques qui ont la malchance d'être sur une planète riche d'un minerai des plus recherché ces derniers temps... Sauf que ça, c'est pas réglementaire... Et que notre Stock, malgré son statut de mercenaire habitué à suivre les ordres n'a pas non plus pour habitude de sortir du légal pour le bon vouloir de certaines corporation intéressées... Voilà comment notre mercenaire va du jour au lendemain passé du statut d'éradicateur de révolté à celui d'insurgé... J'avoue que j'appréhendais un peu cette nouvelle série ; j'avais peur de découvrir une série bien bourrine sans grand intérêt, avec un niveau de psychologie proche du zéro absolu. Et bien c'est là que j'ai été le plus surpris ! Jean-Luc Istin à plus d'un tour dans son sac et nous propose en un tome un récit bien campé, bien construit, où justement, il nous dévoile petit à petit des facettes plus complexes de son personnages principal. Les personnages secondaires sont aussi bien pensés et étoffent cette histoire de façon réussie. Alors oui, l'action est aussi au rendez-vous ! Mais elle n'est pas le moteur de l'intrigue mais juste là pour la servir et donner au récit son côté épique indispensable. Erwan Seure-Le Bihan s'en donne d'ailleurs à coeur joie dans certaines scènes, en jouant avec les cadrages et les angles de vue pour rendre tout cela très dynamique. Son trait assez réaliste et sa mise en couleur maîtrisée renforce le côté très cinématographique des planches qu'il nous propose. Ses doubles pages sont même bluffantes ! Au final, voilà une série qui commence de manière très impressionnante et qui donne envie de se plonger dans les tomes à venir. Espérons que les prochains auront la même saveur !

10/09/2021 (modifier)