Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Gardiennes d'Aether

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Entre magie et technologie, l’Empire de Valania prospérait, jusqu’à ce qu’il soit envahi par des monstres quasi-invulnérables. Seule une étrange épée peut les blesser mais elle s’est liée à la première personne qui l’a touchée : un jeune serviteur du palais. Le destin du monde dépend désormais de lui.


Nouveautés BD, comics et manga

Il a pour l’aider une princesse caractérielle aux puissants pouvoirs magiques ; son amie d’enfance, épéiste de renom ; et une dangereuse pirate aux motivations mystérieuses. Lui, en revanche ? Non, il ne sert vraiment à rien…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Septembre 2021
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Les Gardiennes d'Aether

28/08/2021 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Ce que j'ai pris au premier coup d'oeil pour un ersatz franco-belge de manga pour adolescentes s'est révélé être en réalité une BD rafraichissante et très drôle. Cela se passe dans une terre de royaumes mi-steampunk mi-magiques, le type de décor fictif qu'affectionnent shonen et autres shojo. Le héros y est un humble serviteur du palais royal, gentil mais un peu naïf. A ses côtés se trouve son amie d'enfance, devenue garde du palais, très douée au combat et très amoureuse de lui. Quand éclate soudain une invasion ravageuse du royaume par un peuple d'insectes géants, le héros, son amie et la princesse royale vont s'enfuir ensemble, bénéficiant de l'aide d'une troisième jeune femme, capitaine solitaire d'un vaisseau dirigeable. Nous avons donc trois femmes, toutes charmantes. L'une est une épéiste de génie, l'autre est une princesse magicienne, et la troisième est une scientifique débrouillarde et indépendante. Et au milieu d'elles, le brave Aether, mignon et bienveillant, mais un peu trop bon et trop con. Pourtant c'est bien lui auquel toutes les trois vont s'attacher et qu'elles vont vouloir protéger à tout prix, ainsi que la puissante épée qu'il a trouvée, quitte à le faire passer pour un baron qu'il n'est pas. Le graphisme est d'influence manga. Il ne sort pas vraiment du lot mais il est agréable et il fonctionne bien. Il réussit en tout cas à bien faire passer les expressions des personnages et les situations humoristiques. Car c'est ça la force de cette BD ; ce n'est pas tellement son intrigue qui a le mérite d'exister mais dont la trame de fond ne passionne pas particulièrement, mais c'est son humour. J'ai mis un petit temps à m'en imprégner, trouvant les quelques premières clins d'oeil à des dialogues de cinéma amusants mais un peu lourds. Mais peu à peu, tandis que je m'attachais davantage aux protagonistes et au contexte, je me suis mis à sourire de plus en plus, voire à rire pour de bon. Il y a quelques vraiment bons moments et des gags qui tombent bien. En outre, les personnages sont assez remarquables, le véritable rôle de héros étant laissé aux trois femmes tandis que le héros masculin, lui, fait souvent figure de potiche. Mais au final, lui aussi a une intéressante personnalité, par sa gentillesse, sa bonhommie et sa bonne humeur. Même s'il est effectivement souvent neuneu comme le disent ses camarades, il a bon fond et il fait bien avancer le récit. J'ai terminé le premier tome de cette série avec un grand sourire sur les lèvres et j'ai bien envie de lire la suite, pas tant pour son intrigue comme je le dis plus haut, mais plutôt pour passer davantage de temps avec ses personnages et l'humour qui les accompagne.

28/08/2021 (modifier)