Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Monk ! - Thelonious, Pannonica... Une Amitié, Une Révolution Musicale

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

La vie d'un des plus grands pianistes que l'histoire ait connue, en plein "âge d'or" du jazz : Thelonious Monk


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide 1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Biographies Jazz Musique

Le premier roman graphique sur la légende du jazz, Thelonious Monk. Il est Thelonious Sphere Monk, génie musical excentrique qui réinventa le jazz. Elle est Pannonica de Koenigswarter, baronne britannique de la famille Rothschild à l’esprit libre et indomptable. Leur amitié profonde naît en 1954 et ne s’achèvera qu’à la mort de Monk en 1982. Avec pour toile de fond le New York de l’âge d’or du jazz, Monk! explore l’alchimie unique entre ces deux personnalités brillantes séparées par le statut social, la couleur de la peau et la culture mais unis par leur immense amour de la musique. « Tout au long des pages souffle cette fraîcheur exaltante des musiciens de jazz qui, malgré leur vie précaire, difficile, nous communiquent leur profonde liberté et nous entraînent dans l'urgence et la danse de la vie ! » Nadine de Koenigswarter « Bravo à Youssef Daoudi d'avoir raconté cette histoire avec tant de finesse. » Laurent de Wilde, Jazzman et auteur de la biographie de référence Monk, Folio « Magnifique ce Monk! de Youssef Daoudi. On voit Monk, on entend Monk, on pourrait presque dire qu'on le comprend ! » Jacques Ponzio Pianiste et auteur de l'Abécédaire Monk, Lenka Lente et de Blue Monk, Actes Sud. Auteur de bandes dessinées, Youssef Daoudi a réalisé en tant que dessinateur et scénariste une dizaine de BD parues aux éditions Casterman, Glénat et Fluide glacial. Avec Monk!, il signe son premier roman graphique publié simultanément aux États-Unis (First Second, New York) et en France.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Novembre 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Monk ! - Thelonious, Pannonica... Une Amitié, Une Révolution Musicale

04/08/2021 | Seube
Modifier


Par Seube
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Seube

Quelques connaissances de jazz suffiront pour avoir une idée de qui est Thelonious Monk. Pianiste hors pair, créateur d'un style nouveau grâce à un jeu terriblement libre qu'il développait dans les cabarets new-yorkais, ce génie a révolutionné le jazz en même temps qu'il a repoussé les limites de l'improvisation. J'espère qu'un lecteur ne connaissant pas vraiment l'artiste réussira quand même à apprécier cette biographie, qui se lit très facilement (le jazz est accessible à tous). Mais peut-être que cette BD aura quelque chose d'opaque pour celui qui découvre. L'auteur parle beaucoup de l'individu bien sûr, mais il aborde beaucoup sa musique, son style. Ainsi, celui qui n'a pas écouté quelques morceaux avant de bouquiner risque de trouver pas mal de passages superficiels. Par contre, et c'est là qu'est la réussite de cette oeuvre, le lecteur peut tout à fait ressentir la musique, et ça c'est fort! J'écoute cet artiste depuis pas si longtemps que ça mais je l'avais souvent en fond quand j'était petit. Pour ceux qui ont déjà un intérêt pour ce drôle d'oiseau, vous serez forcément conquis. Par ailleurs, cette BD se complète très bien avec la biographie de Laurent de Wilde (Monk, édition Folio). A part ça, on pourra apprécier à fond toute cette ambiance folle d'âge d'or du jazz (année 40-50) dans les rues et surtout dans les terribles cabarets de New-York, lieux de liberté absolu où tous les géants du jazz et bebop ont dû passer et se surpasser pour gagner leur vie et devenir célèbre! Quelle intensité cela a dû être. Si Monk est mis en avant, Pannonica est le fil directeur choisi de l'auteur. Cela donne un nouvel angle d'approche pour retracer son parcours, et c'est bien vu ! Au niveau de la biographie, je ne sais que ce que je lis et dans celle écrite par Laurent de Wilde, le jazzman est décrit comme quelqu'un de tout à fait ordinaire derrière ses excentricités. Il gardait un lien familial très fort et il restait régulièrement dans son appartement, en solitaire. En tout cas, il était loin d'avoir le nez dehors tous les jours. Et dans cette BD, je ne vois pas ce trait de personnalité. On nous fait savoir quelques timides fois que sa femme faisait partie de son équilibre vital, mais pas vraiment plus. Je pense que c'est volontaire de la part de Youssef Daoudi puisque son récit est orienté par la relation de Monk avec la "Baronne du jazz", Pannonica. Mais quand même, je trouve dommage de ne pas avoir montré cette autre facette, bien plus intimiste et humble que ce qui est présenté ici. Il y a de la bipolarité dans l'air avec Monk, aussi j'aurais aimé trouver un peu plus d'équilibre dans les contradictions. Et sinon, on parle d'un musicien donc que faut-il voir et faire entendre ? De la musique pardi! Ben oui! Alors là, le rendu est époustouflant : ça swingue, ça transpire, ça chante, ça tape du pied, ça claque des doigts! J'ai rarement ressenti ça. Le mouvement est incroyablement bien représenté, c'est très vivant ! Le dessin permet vraiment de traduire toute la liberté du jazz bebop et de l'improvisation de Monk. En dehors des scènes musicales, j'ai été parfois déçu par le rendu de certains visages, qui n'ont pas toujours le crayonné esquissé bien fourni. Quant à la bichromie, au même titre que la couleur de notre site marron Bdthèque, on finit par s'y faire très très bien !! :). Mais là encore on trouvera quelques irrégularités (ou des choix que je ne défendrais pas) : des visages ou des corps tout blanc, sans ce jeu de duo de couleurs, comme si l'auteur avait oublié de remplir un peu de marron/beige pour harmoniser l'ensemble. Ou bien a-t-il voulu mettre en avant la peau blanche de Pannonica au milieu de tout ces amis noirs, je ne sais pas... Aussi, je fais rarement de commentaire à ce sujet, mais je trouve cette couverture absolument superbe! En bref, écoutez un petit "Evidence" pour vous mettre en appétit, écouter du Monk en même temps que vous lisez sa biographie, et je n'aurai plus qu'à vous souhaiter bon voyage à New-York !

04/08/2021 (modifier)