Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Miss Kobayashi's Dragon Maid (Kobayashi-san Chi no Maid Dragon)

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Kobayashi était une femme ordinaire jusqu'au jour où, saoule, elle a aidé un dragon blessé....


Adoption Dragons Futabasha

Un matin, la tête enfarinée après une nuit de beuverie, Kobayashi voit débarquer sur le pas de sa porte un dragon. Ou plutôt une dragonne fantasque, dénommée Thor, qui a décidé de son propre chef de se mettre à son service. Du transport à la lessive, en passant par la cuisine et la sécurité, Thor ne ménage pas sa peine pour prouver sa dévotion à sa nouvelle maîtresse. Quitte à la mettre dans les situations les plus embarrassantes. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Juin 2021
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Miss Kobayashi's Dragon Maid

18/07/2021 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 J'avais découvert le manga grâce à la première saison de l'anime qui a été diffusé il y a quelques années et je me demandais quand la série allait enfin paraitre en français et voici qu'elle arrive juste à temps pour la seconde saison de l'anime. Le manga part sur une base débile: un jour une femme saoul aide une dragonne qui est venu d'un autre monde et la dragonne est tombé amoureuse d'elle et devient sa servante. Cela tombe des situations rigolos vu que la dragonne n'a aucune idée de comment vivent les humains. Puis cela devient plus sérieux avec des moments dramatiques et aussi des moments de tendresses. J'aime bien lorsque la petite dragonne Kanna débarque parce qu'on va se retrouver dans une situation où deux femmes vont élever une enfant même si jusqu'à présent, Kobayashi n'éprouve pas de sentiment amoureuse envers sa servante-dragonne. Le dessin est expressif et j'aime bien les expressions au visages que donnent l'auteur à ses personnages. L'humour focntionne bien, le scénario est prenant et la plupart des personnages sont attachants. Il y a tout de même quelques trucs négatifs, principalement venant du fanservice qui comme souvent au Japon va plus loin qu'en France. Ainsi, quelques scènes avec Kanna (qui a genre 10 ans) sont vraiment d'un gout douteux, il y a une dragonne qui a l'air d'être jeune et qui a tout de même des gros gros seins plus gros que le reste de son corps (j'aime bien les lolos, mais la on dirait un gamin qui a mit des ballons en dessous de son chandail pour rigoler) et puis il y a aussi le personnage de Lucoa, qui est une dragonne qui aussi un maitre sauf que le maitre en question s'est un gamin et arrete pas de le rendre inconfortable avec ses gros seins et c'est clair qu'elle est amoureuse de lui...Bon okay je sais un gros fantasme masculin c'est de faire des trucs avec une femme plus âge, moi même je l'ai eu étant ado, mais là avec un gamin de 10 ans il faut pas pas déconner non plus, il avait au moins 16 ans cela m'aurait moins dérangé. Donc voilà un manga avec des qualités, mais dont certains éléments risque de choquer certains lecteurs.

18/07/2021 (modifier)