Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Dino Park

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Découvrez les dinosaures dans une BD à grand spectacle ! Les paléontologues en rêvaient, le professeur Falcarius l'a fait : les dinosaures sont de retour sur Terre et vous donnent rendez-vous au Dino Park, un parc animalier qui vous réserve des surprises colossales.


Dinosaures Nouveautés BD, comics et manga

Comment soigner un Brachiosaure grippé de 50 tonnes ? Pourquoi tous les raptors ont-ils des plumes ? Comment éviter que les visiteurs ne servent d'amuse-bouche au T. rex ? Ce spin-off des Dinosaures en BD truffé de clins d'oeil en tout genre vous fera découvrir de près la vie des dinosaures... Mais attention à vous, pas trop près ! Inclus : des fiches signalétiques des dinosaures et six pages de dossier paléontologique.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Juin 2021
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Dino Park

25/06/2021 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Dino Park est en quelque sorte une série dérivée de Les Dinosaures en bande dessinée des mêmes auteurs. Là où la première insistait un peu plus sur le côté documentaire en laissant les dinosaures dans leur époque et leur environnement naturel, Dino Park reprend le concept de la série Le Zoo des animaux disparus pour faire découvrir aux lecteurs ces fameux animaux dans un contexte plus actuel et humoristique, avec la possibilité d'inclure au passage des personnages récurrents pour éviter l'aspect trop documentaire. Dino Park, c'est bien évidemment une autre version du fameux Jurassic Park, avec son savant capable de cloner n'importe quel dinosaure en combinant des restes d'ADN et ceux de reptiles et d'oiseaux actuels, ses gardiens bienveillants, ses soigneurs, son responsable de la sécurité aux allures de chasseur de safari, et évidemment ses visiteurs ravis d'être là. Les dialogues font d'ailleurs souvent référence au film Jurassic Park pour corriger les erreurs qu'il contenait notamment l'aspect et la taille des vélociraptors ou encore des dilophosaurus, les petits dinosaures à crêtes sensés cracher du venin. Le graphisme est plutôt bon. Bloz a un bon coup de crayon et son style est agréable à lire. L'humour n'est pas terrible du tout, trop souvent prévisible ou tombant à plat. Je n'ai retenu qu'un gag qui m'a amusé, celui où on apprend que le stagiaire se fait appeler 327 par les gardiens du zoo, mais c'est probablement le seul gag qui m'a fait rire et il semble avoir aussi beaucoup plu aux auteurs qui y font des références trop régulières dans les pages suivantes, au point d'en devenir lourdingues. Si l'on ne peut pas apprécier l'humour de cette BD, j'imagine qu'il vaut mieux se rabattre sur son intérêt documentaire. Mais c'est là que je suis un peu circonspect car l'ouvrage semble affirmer la véridicité de ses informations et de la représentation de ses dinosaures, avec quelques pages documentaires à l'appui, plutôt intéressantes d'ailleurs. Mais en même temps il aligne de nombreuses visions fantaisistes ou carrément fausses de certains dinosaures. Il leur invente des psychologies ou des couleurs (avec d'ailleurs un passage curieux où le texte documentaire indique qu'on sait que ces dinosaures là sont noirs alors que le dessin juste à côté les représente en rouge et blanc) pour les rendre plus mignons ou amusants. Et j'ai pu vérifier notamment que ce qui est affirmé dans un gag concernant le comportement étonnant des oviraptors était simplement faux, basé sur une hypothèse qui a été contredite par les scientifiques. Du coup, il est difficile de faire la part du vrai et du faux et donc de pouvoir faire pleinement confiance à l'aspect documentaire de l'album. Et comme à côté de cela, l'humour n'est simplement pas drôle, je me suis ennuyé.

25/06/2021 (modifier)