Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Petit traité de Vélosophie

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Cycliste convaincu et baladeur invétéré depuis l’enfance, Didier Tronchet fait l’apologie du vélo et de ses bienfaits sur l’humanité. 54 planches d’humour bon enfant et un tantinet provocateur.


Cyclisme

Didier Tronchet fait l’éloge du vélo, ce moyen de transport salvateur. Car le vélo, c’est la liberté, c’est le goût de l’effort et l’abnégation. La dissolution du stress et la paix intérieure, sans compter le gain écologique. Mais qui dit vélo dit aussi crevaisons, vent de face, transpiration et concurrence motorisée. Qu’à cela ne tienne, Petit traité de Vélosophie propose des réponses spirituelles à tous ces aléas.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Mai 2020
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Petit traité de Vélosophie

01/06/2021 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime généralement Tronchet et j'aime bien faire du vélo, mais je n'ai pas aimé cet album. Déjà au niveau humour, j'ai souri parfois et la plupart du temps je trouvais que c'était pas drôle. Ensuite, il y a quelques anecdotes et idées qui ne sont pas mauvaises, mais j'ai vite trouvé que cela tournait un peu en rond et surtout je n'ai pas aimé le manichéen de l'auteur. J'imagine qu'il exagère pour rigoler, mais voir une vision idéalisée des cyclistes alors que tous les automobilistes sont tous des gros méchants a fini par m'énerver. J'avais l'impression de lire de la caricature politique partisane, vous savez celle où les gens qui représentent les idées de l'auteur sont gentils et sensés alors que les adversaires sont tous super-méchants et hystériques. Bon j'avoue ne pas faire du vélo dans une grande ville alors j'ai sûrement pas la même expérience que Tronchet. Je n'ai pas trop aimé non plus qu'il n'aborde pas les transports en commun. Les seuls moyens pour se déplacer c'est soit le vélo ou l'auto (il parle un peu de sa mob, mais c'est tout), les autobus ou le métro ou le train n'existent pas apparemment. Un album qui m'a globalement ennuyé.

01/06/2021 (modifier)