Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Real Bout Highschool

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Des combats d'art martiaux et des belles filles !


Kadokawa Shoten Seinen

Ryôkô Mitsurigi menait une vie normale de lycéenne jusqu'à ce que Shizuma Kusanagi fasse son apparition dans sa vie. Après un grand méli-mélo lors du tournoi d'arts martiaux intra-scolaire, cet adolescent venu de l'ouest intègre officiellement le lycée Daimon. D'un tempérament bagarreur, il propose au directeur d'instaurer une nouvelle règle permettant de résoudre les querelles entre élèves, trop nombreuses ces derniers temps. C'est ainsi que naît le K-fight, une règle autorisant chaque étudiant à défier officiellement n'importe quelle autre personne de l'école afin de décider qui a tort et qui a raison ! Bien malgré elle, Ryôko sera la première à inaugurer ce nouveau style de bataille ! Texte : L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2004
Statut histoire Série abandonnée (fini en 6 tomes au Japon) 4 tomes parus
Couverture de la série Real Bout Highschool

11/04/2021 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 1/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai lu ce manga parce que j'avais bien aimé Mai Ball ! - Feminine Football Team du même dessinateur et rapidement j'ai su que je n'allais pas accrocher. Déjà, le dessin est moins beau que dans Mai Ball. Je pense que c'était les débuts du dessinateur et ça se voit. Le style est plus stéréotypé et les cases sont souvent surchargées. De plus, alors que dans son manga de football féminin, il était scénariste, ici il dessine le scénario de quelqu'un d'autre et j'ai pas du tout accroché. En gros, c'est un manga pour ados qui reprend les codes du genre sans ajouter rien de bien intéressant. Il y a de la baston et des belles filles, alors ça doit être assez pour un certain public j'imagine. Les personnages sont pas du tout intéressants et le manga m'a très ennuyé. Sérieux, cela faisait longtemps que juste tourner les pages me semblait un supplice. Je ne pense pas que même ado j'aurais accroché. C'est typiquement le genre de manga qui semble exister uniquement pour remplir les magazines de mangas qui sortent toutes les semaines au Japon, un peu comme à une certaine époque il y avait des bandes dessinées qui existaient uniquement pour boucher les trous dans Tintin ou Spirou. Bref, j'ai même pas réussi à terminer le tome 2 tellement c'était peu captivant à lire. En plus, la série compte 6 tomes et l'éditeur français a abandonné après 4 tomes. Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas. Si vous aimez les combats et les filles qui se retrouvent à poil, il y a des mangas bien mieux que ce truc fade et sans saveur.

11/04/2021 (modifier)