Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Transformers (Vestron) (Transformers (2019))

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Il y a longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine ... que s'est-il passé avec les Transformers sur Cybertron, leur planète foyer ?


Les coups de coeur des internautes

Après bien des Mégacycles d'histoire et de conflits passés, les Transformers se sont relevés et vivent un âge de paix bien mérité, au prix cependant d'un certain assoupissement de leur société. Ils explorent l'univers et hébergent des espèces organiques xénobiologiques - mais ne connaissent pas les humains. Les Transformers que nous connaissons bien sont déjà partout aux angles de cette société, que nous découvrons à travers les yeux d'un nouveau forgé dont Bumblebee est le tuteur. Des factions politiques dissidentes grondent, et la situtation se gâte. Optimus et Megatron, des amis de jeunesse, ne sont désormais plus alliés. Une violence inconnue depuis des cycles ressurgit. Les Autobots sont maîtres du Sénat, mais pour combien de temps encore ? Que veulent les Ascenticons qui rêvent de débloquer la société ? Et les mystiques Réversionistes ? De nombreux Transformers, de nombreux événements de leur longue histoire, seront nécessaire pour comprendre d'où ils viennent et où ils partirent.

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2020
Statut histoire Série en cours 2 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Transformers (Vestron)

02/04/2021 | DaredevilVF
Modifier


L'avatar du posteur DaredevilVF

C'est purement par hasard que j'ai feuilleté quelques pages chez le libraire, et que je suis tombé dedans, puisque je reste un fondu de science-fiction. C'est de la bonne science-fiction, avec de nouveaux regards, et un régal de visuels. Vous ne connaissez rien aux Transformers ? C'est sans importance, je ne connaissais pour ma part que les deux robots principaux. Aucun être humain, action jamais gratuite, rebondissements et détails à foison, c'est une BD à grande durée de vie, à nombreuses relectures, ce qui d'ailleurs ne plaira pas à tout le monde. Les personnages sont très nombreux, on se perd tant qu'on ne les a pas appris. J'apprécie justement tous ces indices qu'on ne comprend pas tout de suite et qui auront un sens plus tard, car la force de cet auteur c'est que tout ce qui est semé sera réutilisé. Il n'y a pas plus grand plaisir que de s'apercevoir qu'un récit préexiste à tout le reste, et que les personnages et l'action ne font que servir le déroulement d'une idée. On connaît Asimov et le lointain futur des Robots, mais que serait une société de robots qui n'aurait pas connu autre chose ? Comment se voient-ils par rapport aux êtres vivants organiques pensants ? Quels seraient leurs motivations ? Et ce Transformer schizophrène qui dialogue avec ses compatriotes morts et zombifiés ? Un autre plaisir personnel, pas forcément partagé, c'est le format unique de ces éditions Vestron : le format comics US souple, mais de la largeur plus importante du silver age. Mais la plus grande force de ce récit, ce qui me rend impatient de lire la suite, c'est le refus du manichéisme, des comportements simplistes. Les "méchants" Décepticons sont ici plutôt ambigus, ils ne veulent pas autodétruire leur planète, ce serait idiot, ils veulent à la fois moins de consensus, et aller plus vite plus loin, et même à eux la situation va leur échapper, tandis que les Autobots luttent pour la paix sociale. Un antagonisme connu par ailleurs, mais très appréciable dans ce contexte. Pour autant, malgré cette vision philosophique qui peut paraître assommante, cette BD fonctionne à tous les niveaux (un autre signe de talent), et les lecteurs qui adorent voir des robots transformables (j'en suis aussi), qui adorent retrouver les personnages des films (que j'ai renoncé à voir après le 1er), et ceux qui aiment la franchise seront aux anges. J'ai posté cette série car la science-fiction qui se renouvelle, c'est rare, et aussi parce que je ne sais pas si elle pourra trouver son public. Elle est à la fois trop complexe pour des enfants, et trop "licence Hasbro" pour avouer la lire. De plus, sa diffusion reste assez faible, j'ai souvent acheté le dernier exemplaire sur le rayon. Le tome 2 continue d'approfondir le sujet avec autant de qualité, attendons de voir la suite. [Edit] Je descends à 4 pour respecter l'échelle, mais je penche pour 4,5 Pour ceux qui ont été déçus par les précédents séries Transformers, sachez qu'elles sont à des années lumières de celle-ci. Si vous l'aimez, je vous conseille le spin-off Transformers Galaxies : Constructicons. C'est du même bois, et donne d'autres clés importantes pour comprendre l'ensemble. Sur un autre ton, le Transformers contre Terminator est d'un abord plus facile, et s'est fendu de bonnes idées aussi, ce qui est excessivement rare dans ce genre de rencontres.

02/04/2021 (modifier)