Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Ma vie en prison

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

L'auteur nous offre une plongée dans l'histoire contemporaine de la Corée du Sud. Mais c'est surtout une saine piqûre de rappel : la liberté d'expression est un droit chèrement acquis et qui n'est jamais irrévocable !


Corée Prisons

Corée du Sud, mai 1980. En pleine période d'instabilité politique, des manifestations d'étudiants et de syndicats réclament la fin de la corruption et la révélation des malversations de l'état. Le gouvernement militaire sud-coréen leur oppose une répression violente. À Gwangju, 6e plus grande ville de Corée du Sud, l'armée avec le soutien de la loi martiale perpètre un véritable massacre : 163 morts, 166 disparus et plus de 3 000 blessés. 17 ans plus tard, révolté quand il se rend compte de la gravité de ces faits et de l'impunité de leurs responsables, Yongmin, jeune dessinateur et étudiant à l'université de Hongik, délaisse ses études pour rejoindre les mouvements étudiants de protestation, réclamant justice. Lors d'une manifestation, il est arrêté par la police et incarcéré. Il rejoint alors une cellule où il va devoir se familiariser avec les gangsters, meurtriers et autres détenus de droit commun !!

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Juin 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Ma vie en prison

24/03/2021 | fuuhuu
Modifier


Par fuuhuu
Note: 3/5
L'avatar du posteur fuuhuu

Suite aux manifestations étudiantes en Corée du Sud dans les années 80-90, Kim Hong-mo est arrêté et mis en maison d'arrêt dans l'attente de son jugement. Attente qui va durer 8 mois. Ce manga nous raconte donc ces 8 mois passé dans une cellule de 30m² avec 8 autres détenus. Tout d'abord, j'ai grandement apprécié le fait que cette histoire soit loin des clichés que le cinéma nous a véhiculé sur les prisons et maisons d'arrêt. Pas de concours de qui a la plus grosse, pas d'homme tatoué cherchant à s'évader, pas d'interminables luttes de gang. Rien de tout cela. On est au contraire dans une cellule rempli de gangsters bienveillants, apprenant à vivre ensemble. Les détenus sont même parfois idéalisés. L'auteur assume d'ailleurs complètement ce parti pris et avoue en fin d'album avoir omis de parler des vrais "méchants" qu'il a pu rencontrer durant son incarcération. Ensuite, cet ouvrage permet d'éclaircir les turbulences noires de l'Histoire de la Corée du Sud via la bougie de la petite histoire. En effet, le récit sera entrecoupé de flashback, nous permettant de comprendre pourquoi l'auteur a été arrêté et de comprendre dans quel contexte socio-politique cela est arrivé. Par exemple, j'ai été fort étonné en apprenant que les étudiants arrêtés, faisaient parti des détenus les plus respectés en maison d'arrêt. En bref, ce manga met en lumière de nombreux éléments de l'Histoire de la Corée qui méritaient de l'être, le tout avec un dessin en noir et blanc très épurés. Une agréable lecture, vraiment intéressante et enrichissante. 3,5 étoiles MAUPERTUIS, OSE ET RIT !

24/03/2021 (modifier)