Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Toutes les fois où je me suis dit... je suis gay ! (The Times I Knew I Was Gay)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Les aventures quotidiennes d’une jeune femme qui se découvre !


Auteurs britanniques Autobiographie Gays et lesbiennes La BD au féminin Nouveautés BD, comics et manga

Ellie est une petite fille singulière. Elle porte du noir, est obsédée par le personnage de Willow dans Buffy contre les vampires et ne semble pas beaucoup s’intéresser aux garçons. Oui, parce qu’Ellie est lesbienne. Mais cela va lui prendre de nombreuses années et des comingout à répétition avant d’accepter pleinement qui elle est. Dans Toutes les fois où je me suis dit… je suis gay ! Eleanor Crewes nous relate avec humour et tendresse sa difficulté à identifier sa sexualité, sa recherche d’identité mais aussi le difficile passage de l’adolescence à l’âge adulte. (texte : Steinkis)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 11 Mars 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Toutes les fois où je me suis dit... je suis gay !

19/03/2021 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Eleanor Crewes a donc compris à l'âge adulte, qu'elle était gay. Voici en quelque sorte le résumé de ce récit, dans lequel la jeune femme retrace son histoire, et surtout le cheminement social et psychologique qui lui a permis de déterminer son identité sexuelle. Depuis l'enfance, elle sentait que quelque chose n'allait pas chez elle, sans pouvoir mettre des mots dessus, sans même le comprendre. Et c'est au fil de ses histoires avec des garçons, puis avec des filles, que les choses se sont éclaircies. C'est raconté d'une façon tellement simple, tellement naturelle, qu'on ne peut qu'éprouver de la tendresse pour Ellie, et espérer que de nombreuses jeunes femmes, et de nombreux jeunes hommes, pourront faire le même cheminement et trouver leur identité, ainsi que l'amour. Le style graphique d'Eleanor Crewes est totalement épuré ; ses décors londoniens sont réduits quasiment à néant, car elle se concentre sur son histoire, sa relation aux autres, et rien d'autre n'est utile dans cette histoire. C'est rafraîchissant, c'est sympathique, c'est à lire.

19/03/2021 (modifier)