Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Seidou - En quête d'asile

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Il s'appelle Seidou. Il a quitté sa Guinée natale.


Immigration clandestine Nouveautés BD, comics et manga

Il s’appelle Seidou. Pour sauver sa peau, il a quitté son pays, la Guinée. À 33 ans, il n’avait jamais quitté son pays et n’envisageait pas de le faire. Après des études supérieures et avec un bon boulot d’agent commercial en poche, il vivait heureux, à l’aise financièrement. Mais après les élections présidentielles et les persécutions dont furent victimes les Peuls, il devient l’un des meneurs d’un mouvement de protestation violemment réprimé par le pouvoir. Il apprend qu’il est devenu un homme à abattre et décide donc de s’enfuir. Il pense partir pour à Bamako, attendre que les choses se tassent puis rentrer. Mais les choses ne se passent pas comme prévu... Niger, Libye, Sicile... le parcours est tristement classique. Sur le sol européen, c’est une autre épopée qui débute, souvent passée sous silence, celle de la demande d’asile.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Février 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Seidou - En quête d'asile

19/03/2021 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Un nouvel album racontant le voyage -peuplé d'obstacles- d'un jeune Guinéen, obligé de fuir la répression de son pays, simplement à cause d'opinions politiques divergentes de celles qui sont au pouvoir. Au départ Seidou se rend seulement dans le Mali voisin, retrouver son oncle, mais les séides du parti au pouvoir en Guinée l'obligent à aller plus loin, jusqu'en Libye, puis à traverser la Méditerranée jusqu'à l'Italie, pour finalement se retrouver en France, et tenter de faire régulariser sa situation. Son histoire, basée sur des centaines, des milliers d'autres, nous la connaissons toutes et tous. Mais Xavier Bétaucourt parvient à nous la rendre intéressante, sinon palpitante, avec les passeurs véreux, les militaires corrompus, les factions rivales, puis les méandres de l'administration française. Sans parler de ce que subissent les femmes, même si ce n'est que suggérer à une ou deux occasions. Le récit est plutôt linaire, assez clair, et la mise en images par Virginie Vidal est tout aussi fluide, ça se lit sans déplaisir. Malheureusement le sujet est un peu rabâché ces derniers temps, du coup les aventures de Seidou risquent de passer inaperçues... Notons que le scénariste, qui place cette histoire dans une timeline précise, entre 2013 et 2020 pour l'essentiel, y a intégré le covid-19...

19/03/2021 (modifier)