Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

New Cherbourg Stories

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Aventure, mystère et fantastique dans un Cherbourg imaginaire !


Alors qu’une créature sous-marine d’origine inconnue s’échoue sur la plage de New Cherbourg, un dossier top secret de la plus haute importance est dérobé au service de contre-espionnage de la ville. Fort heureusement, les frères Côme et Pacôme Glacère veillent, aidés par leur nouvelle recrue Julienne et son jeune frère Gus, un éleveur d’oiseaux dégourdi. Ensemble, ils mènent l’enquête sur terre et sous la mer, à la découverte d’un monde mystérieux et fascinant… Auteurs de la série Cité 14 (Prix de la Série à Angoulême en 2012), Romuald Reutimann et Pierre Gabus plongent le lecteur dans un Cherbourg Belle Époque réinventé. On retrouve dans cette série tous publics un univers familier et réjouissant, où s’entremêlent uchronie et aventure, humour, douceur et mystères…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Mars 2020
Statut histoire Une histoire par tome (parfois 2 dans le même tome) 2 tomes parus
Couverture de la série New Cherbourg Stories
Les notes (1)
Logo BDfugue Achetez sur BDfugue !

12/02/2021 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je n’ai lu que le premier tome – le seul à m’être passé sous la main. Je poste quand même mon avis car, même si ça peut se laisser lire et trouver son public, j’en suis ressorti quelque peu sur ma faim. C’est de l’aventure tout public, qui lorgne un peu sur Tintin. Dans l’entre-deux guerres, dans un Cherbourg fantasmé (New Cherbourg donc – comme on évoque un New Paris), nous suivons surtout deux frères, membres des services de contre-espionnage locaux, ainsi que quelques personnages récurrents (un gamin débrouillard par exemple). Cela a d’abord été édité dans la presse locale, puis en auto édition et diffusé localement, avant d’être repris par Casterman. Je pense que les auteurs auraient pu joindre en fin d’album un petit dossier montrant certains lieux de Cherbourg, pour voir ce qu’ils avaient pu faire de la réalité, ce que leur imagination avait pu ajouter. De l’aventure, un peu de polar, mais aussi une touche de fantastique (des créatures maritimes, les Grondins, ont installé une base sous-marine près de New Cherbourg, et collaborent avec les autorités de la cité), un joyeux mélange, mais qui peine à prendre. En effet, j’ai trouvé l’ensemble un peu trop mollasson, manquant de dynamisme, d’humour, de fond. Ça donne un air vieillot sans l’être vraiment, et chaque aspect évoqué plus haut (enquêtes, le côté fantastique) me paraissent sous exploités, et/ou mal exploités (un côté un peu trop gentil je trouve, un lectorat plus jeune pouvant se montrer plus indulgent que moi). Le dessin de Reutimann use d’une sorte de ligne clair un peu brouillonne, aux contours un peu trop gras (quelques ressemblances avec le trait de Rochette je trouve). Ce côté graphique n’est pas désagréable. Je ne sais pas ce que donne le second tome, mais les deux histoires de ce tome inaugural (qui forment une suite) ne m’ont pas convaincu de poursuivre la lecture d’une série à laquelle je n’ai pas réellement accroché. Mais je suis prêt à reconnaitre certaines qualités à ces aventures rétro (je ne suis juste pas le cœur de cible). Note réelle 2,5/5.

12/02/2021 (modifier)