Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Étrange Cas Barbora Š.

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Mai 2007, République tchèque. Le bug d’un babyphone permet à un homme d’intercepter les images d’un gamin couché sur le sol d’une maison voisine, nu et menotté. La mère de l’enfant est arrêtée, inculpée d’activités pédopornographiques. Anna, 13 ans, l’une de ses filles présumées, parvient à s’enfuir. L’enquête policière montrera qu’il s’agit en fait d’une femme de 33 ans, barbora Skrlova, qui a subi opérations, entrainement et régime pour se transformer en fillette.


Europe centrale et orientale Pays scandinaves

Son père, ancien chef d’une troupe scoute d’extrême-droite, est-il lié à l’affaire ? Les mobiles sont-ils sexuels ou sectaires ? L’opinion et les médias tchèques s’enflamment pour le scandale. Quelques mois plus tard, barbora S. est retrouvée en Norvège sous l’identité d’Adam, un garçon de 13 ans. Rapatriée en Tchéquie, elle est inculpée de plusieurs crimes. L’affaire, jamais complètement élucidée, conduira à l’adoption de nouvelles lois sur la protection des victimes d’actes criminels.

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Octobre 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Étrange Cas Barbora Š.
Les notes (1)
Logo BDfugue Achetez sur BDfugue !

06/02/2021 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Vous souvenez-vous de cette affaire datant de 2007 au sujet d'un cas de maltraitance envers enfants en République Tchèque impliquant une famille et des proches, affaire qui avait comme singulière particularité que parmi les vrais enfants concernés, il y en avait un qui n'était en réalité pas un enfant mais une femme adulte transformée pour passer pour une enfant auprès de tout le monde ? Pire, elle s'était ensuite échappée et avait disparu pendant plus d'un an avant d'être retrouvée en Norvège, ayant cette fois pris l'identité d'un jeune garçon de 13 ans. C'est d'ailleurs cette histoire qui a inspiré en partie le film d'horreur Esther sortie en 2009, pour ceux qui l'ont vu. Je me souvenais vaguement de cette affaire mais je crois bien que je l'avais trouvée tellement sordide, incongrue et incompréhensible que je l'avais éludée de ma mémoire, ne me rappelant plus si c'était un fait divers fictif ou la réalité. Toujours est-il qu'il s'agissait d'un véritable affaire policière qui avait défrayé la chronique, en particulier en République Tchèque et en Norvège, et elle était si complexe que la vérité n'a jamais été clairement établie lors du procès qui s'en est suivi. La vérité, les auteurs de cette BD l'ont également cherchée et à force d'investigation ils ont fini par élaborer une hypothèse encore plus surprenante et des ramifications encore plus tortueuses, impliquant un mouvement sectaire, des scouts endoctrinés, un réseau pédophile et des traffics d'armes. N'ayant aucune certitude définitive, ils nous livrent ici leur scénario sous une forme semi-romancée pour laisser aux lecteurs la liberté de se faire leur propre opinion. Cette affaire est tellement bizarre qu'il en ressort une lecture étrange et un peu dérangeante. La narration ne prend pas la forme d'un documentaire mais s'attache à une journaliste enquêtrice qui se passionne pour le sujet au point d'y perdre presque la tête. On la suit dans ses investigations et on l'écoute quand elle nous raconte de manière aussi claire que possible ce qu'elle sait déjà et les conclusions auxquelles elle aboutit. Si le début est un peu confus du fait de la complexité de la chose, la lumière finit par se faire sur des faits édifiants et stupéfiants. J'étais en pleine incompréhension, pas du récit lui-même même s'il reste parfois assez obscur, mais des motivations des protagonistes. La fameuse Barbora et sa complice agissent d'une manière invraisemblable et malsaine, le pire étant qu'au final leurs machinations visent avant tout à faire souffrir volontairement l'une des deux en manipulant une tierce personne à ses dépends. Complètement déconcertant et glauque, très proche de la folie masochiste et autodestructice. Mais ce n'est qu'une première étape car vient ensuite la révélation des motivations cachées derrière ces actes, et elles aussi est encore plus absconses et sidérantes. Si l'histoire s'était arrêtée là, je l'aurais prise comme un docu-fiction édifiant, mais les auteurs continuent en allant encore plus loin en menant l'enquêtrice elle-même au bord de la folie, sans qu'on comprenne bien à un moment la part de réalité et d'hallucination. Ces dernières pages de l'album m'ont moins convaincu car j'ai fini par y perdre pied. En définitive, ce fut une lecture dense, surprenante et intéressante, mais aussi assez glauque donc pas forcément appréciable par tout le monde. A noter également que j'en ressors un peu chagriné car, comme je trouve peu d'informations claires sur ce sujet sur le Net, je n'arrive pas à faire la part des choses entre les faits incontestables de cette histoire et la possibilité de détournement de la vérité ou de pure fiction complotiste. Je reste donc un peu perplexe...

06/02/2021 (modifier)