Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Mist Gears Blast

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Ce manga Jump Comics fait partie d'une licence cross-media qui a été déclinée sur trois supports dans un premier temps : manga, roman et jeu-vidéo.


Après l'apocalypse... Nouveautés BD, comics et manga Shonen Shueisha Steampunk

Le "Jour du purgatoire", une mystérieuse brume est apparue partout sur la planète, entraînant la transformation des animaux en monstres. Les seuls humains ayant survécu sont ceux qui ont pu se réfugier sous terre. 70 ans ont plus tard, la brume mortelle est toujours là. Nagi, une jeune orpheline, va s'associer au Projet Mist Gear afin de découvrir les origines de la brume et d'y mettre fin.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Janvier 2021
Statut histoire Série abandonnée (3e et dernier tome paru en roman en japonais) 2 tomes parus
Couverture de la série Mist Gears Blast
Les notes (1)
Logo BDfugue Achetez sur BDfugue !

02/02/2021 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 1/5
L'avatar du posteur PAco

Comment dire ? Quelle frustration en arrivant à la fin du deuxième tome ! Mist Gears Blast est un projet transmedia développé à la fois sous forme de manga (ces deux tomes), de jeux vidéo et de roman. Les deux auteurs nous proposent de suivre Nagi, une jeune orpheline réfugiée sous terre avec une poignée de survivants. Après "Le jour du purgatoire" une brume mortelle a envahie l’atmosphère rendant la surface inhabitable. Après 70 ans, elle décide de braver cet interdit pour découvrir que d'autres survivants existent pourtant bien à la surface et tentent de percer le mystère de cette brume afin d'y mettre un terme. Entre la fantasy steam punk et le post apocalyptique, l'univers est riche et le bestiaire intéressant. Si le scénario reste basique, on se laisse prendre par cette quête grâce au dessin de Yoichi Amano et à l'action. Les créatures sont impressionnantes et l'équipe des Mist Gears et ses pouvoirs aussi. Reste que j'ai déchanté en arrivant à la fin du 2e tome... Moi qui ne suis pas un adepte des séries manga à rallonge, je me suis dit "chouette ! un manga court en 3 tomes". Le dessin à l'air sympa, le scénario pas prise de tête, ça va me faire un bon petit divertissement en ces temps de confinement. J'en ai été pour mes frais... A la fin du 2e tome que peut-on lire ? : "Merci pour votre fidélité ! Le manga de Mist Gears Blast se termine avec ce volume, mais le combat de Nagi et de la 4e escouade continue ! Si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas à lire le chapitre final du roman (disponible en japonais sur le site officiel) dans lequel les univers du manga et du jeu vidéo se recoupent" Heuuuuuu... Comment dire ???? Foutage de gueule en règle ? En gros on te publie un manga en 2 tomes dont la fin n'existe qu'en roman et qu'en japonais... C'est comme si je vous écrivais la fin de ma chronique en japonais dans le quotidien de Tokyo... Bref, aucun intérêt pour moi et je pense que je ne serai pas le seul. Une belle erreur éditoriale à mon sens...

02/02/2021 (modifier)