Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Bapt et Gaël

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Deux humoristes scato-regressifs se mettent en scène.


Parodies et pastiches Youtube

Après avoir conquis YouTube, les écrans de cinéma et de télévision, Bapt et Gaël s'attaquent à la BD. Le 9e Art en sortira-t-il indemne ? Rien n'est moins sûr ! Ce nouveau format est en effet l'occasion de débrider encore un peu plus leur créativité, s'il en était besoin. Outre une pléthore de gags inédits en droite ligne de leurs vidéos, ils cèdent directement à la mode des vieilles gloires de la bayday en nous proposant de découvrir « Les petits Bapt & Gaël » et autres joyeusetés éditoriales. Un incontournable pour tous les « likeurs » du célèbre duo ! (site éditeur)

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Septembre 2019
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Bapt et Gaël
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

21/12/2020 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Deux types complètement neuneus - les deux scénaristes qui se mettent en scène - se voient refuser par un éditeur (parodiant Le Lombard) des publications aux titres pornographiques. Puis, suite à un concours de circonstances, ils se trouvent projetés par magie dans le "Monde imaginaire des personnages de bande dessinée". C'est ensuite un prétexte pour les auteurs à divers gags, les personnages en question - la plupart des héros des séries les plus connues, de Tintin à Astérix, en passant par Donjon ou Edika (Clark Gaybeul leur sert de guide) y passent, dans un fourre-tout parodique qui mise uniquement sur la multiplication des gags - visuels ou verbaux, sans s'emmerder à construire une quelconque intrigue. D'ailleurs, après ce relativement long passage (une quinzaine de pages), et sans réel rapport avec cette première histoire introductive, on a ensuite une succession de strips ou de petites histoires, tournant exclusivement autour des deux bonhommes , qui enchainent les gags. Les gags en questions sont rarement fins (le "pipi caca prout bite" domine quand même pas mal), sont plutôt répétitifs et lourds et, surtout ne sont quasiment jamais drôles (du moins je ne semble pas être le cœur de cible). Je ne connais pas les auteurs, qui semblent être des youtubeurs "connus", cette qualité suffisant visiblement pour être publié, la garantie d'un lectorat captif permettant de faire l'impasse sur la qualité de leur création. Autant le dire donc, moi qui suis plutôt friand d'humour con, noir, déjanté et parodique, c'est à dire ce qui était censé être au cœur de cet album, eh bien j'en suis ressorti plus que déçu. D'autant que le dessin et la colorisation ne sont pas vraiment ma tasse de thé (ce n'est pas rédhibitoire dans ce genre de publication, mais à condition que l'humour compense, ce qui n'est pas le cas ici). A éviter je pense. Note réelle 1,5/5.

21/12/2020 (modifier)