Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Incroyable Histoire de la Littérature française

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

L’histoire de la littérature française pour la première fois en BD


BDs éducatives Documentaires Romanciers et Monde littéraire

Savez-vous que Hugo faisait tourner les tables ? Que Balzac a pensé devenir cultivateur d’ananas ? Que Voltaire appelait ses contes des « couillonnades » ? Que Pascal a inventé la première calculette ? Que Baudelaire se teignait les cheveux en vert ? Ou que La Fontaine a écrit des contes grivois ? Au diable statues vermoulues, perruques poussiéreuses et pourpoints défraîchis : L’incroyable Histoire de la littérature raconte, à travers des anecdotes truculentes, la vie et les œuvres des plus grands auteurs français du XVIe au XXe siècle. Cet album passionnant s’adresse aussi bien aux novices qu’aux férus de littérature. Il transformera à jamais votre vision des écrivains qui, bien que géniaux, restent avant tout… des hommes. Quand une BD s’empare avec humour des classiques et nous présente les génies français dans leur plus simple appareil… (texte de l'éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Novembre 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Incroyable Histoire de la Littérature française
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

19/12/2020 | AlainM
Modifier


Par AlainM
Note: 4/5
L'avatar du posteur AlainM

L’incroyable Histoire de la littérature française est une BD instructive qui peut s’adresser à deux types de publics : ceux qui veulent dépoussiérer leurs connaissances sur la littérature française et ceux qui veulent la découvrir d’une manière agréable. Avec beaucoup d’humour et de dérision, les auteurs évoquent en une dizaine de pages la vie d’une trentaine d’écrivains du 16ème au 20ème siècle dont seulement 3 femmes. D’aucuns prétendront qu’il y a trop peu de représentantes de la gente féminine dans cet ouvrage et qu’il existe de nombreuses femmes écrivaines dont on aurait pu parler. C’est vrai mais il faut bien dire que la proportion de femmes célèbres durant ces cinq derniers siècles a été relativement très faible. Ce n’est qu’assez récemment que les femmes se sont réellement émancipées dans la société française et qu’elles peuvent s'exprimer en plus grand nombre dans la plupart des domaines artistiques. N’oublions pas que les femmes ne disposent du droit de vote en France que depuis 1944 et que l’autorité parentale n'est partagée que depuis 1970. On ne peut donc pas faire le reproche à cette BD de laisser les femmes de côté alors que c’est la société entière qui le faisait, depuis des millénaires sans doute. On pourrait aussi reprocher à cette histoire de la littérature de se limiter à seulement trente auteurs. Cela signifie que des auteurs tels que Vian, Musset, Giono, Pagnol, Simenon, Céline Gary, Bazin, etc. ne sont pas évoqués. Mais la BD fait déjà près de 300 pages. Il aurait fallu bien plus de 1000 pages pour les évoquer tous et toutes (et encore : plus on en cite, plus on en exclut !). Cette BD a le mérite de présenter la vie et certaines œuvres des auteurs de manière à la fois humoristique et rigoureuse; tous les faits relatés et toutes les anecdotes m'ont semblé rigoureusement corrects. Elle place aussi les œuvres dans leur contexte, ce qui, par exemple, permet de comprendre l’audace de Candide de Voltaire, œuvre qui peut nous paraître insipide tant le poids de la censure a quasi disparu aujourd’hui. On y voit également les relations (complicité, rivalité, influence, etc.) qui existaient entre différents auteurs. La vie privée des auteurs est fort mise en exergue tant au niveau de leur origine familiale que leurs vies sentimentales (je mets « vies sentimentales » au pluriel car l’immense majorité d’entre eux n’a pas eu une vie amoureuse "rangée", c’est le moins que l’on puisse dire). Cela donne parfois l’impression de lire un magazine People plutôt qu’une anthologie de littérature mais c’est justement là l’intérêt de cette BD : humaniser les grands auteurs en les ancrant dans leur quotidien. C’est donc un livre à particulièrement recommander aux lycéen(ne)s voire même aux collégien(ne)s pour qu’ils (elles) abordent ces classiques avec un regard sympathique et l’envie d’en savoir plus sur leurs œuvres.

19/12/2020 (modifier)