Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Au coeur de la vague

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Journal de pandémie.


Auteurs suisses Documentaires Les petits éditeurs pendant la pandémie Maladies et épidémies Nouveautés BD, comics et manga Suisse

De mars à août 2020, Chappatte a tenu un journal dessiné de l’épidémie de Covid-19. Urgentistes, épidémiologistes, personnel soignant et personnel de service en sont les principaux protagonistes. Le dessinateur porte un regard sincère et poignant sur ces « combattants » de l’ombre. Si l’histoire se déroule à Genève, sa portée humaine est universelle. C’est aussi un hommage aux malades et à leurs proches. (texte : Les Arènes BD)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Novembre 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Au coeur de la vague
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

20/11/2020 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Ca devait arriver tôt ou tard, mais Chappatte et les Arènes BD ont dégainé les premiers. Ils sont en effet les premiers, je crois, à sortir un album consacré à la pandémie de Covid-19 qui a paralysé le monde en 2020. A l'heure où j'écris ces lignes, nous sommes d'ailleurs encore dans la deuxième vague de l'épidémie dans de nombreux pays. Mais Chappatte, caricaturiste helvète, a décidé de mettre en musique les caricatures qu'il a pu réaliser pour le compte du journal Le Temps et de la revue Courrier international, en lien avec l'actualité sanitaire dramatique. S'intéressant aux contextes suisse, belge, italien et français, il émaille son récit, qui débute avec le Réveillon du 31 décembre 2019, de mentions et d'éléments statistiques venant des 4 pays. Lui-même souffrant d'une fièvre qui s'avèrera par la suite due au coronavirus, il passa beaucoup de temps à rencontrer, souvent par le biais d'appels téléphoniques, des soignants, des épidémiologistes, tout en continuant à travailler pour plusieurs medias d'actualité. On y retrouve beaucoup de choses encore impensables il y a un an, mais depuis devenues partie intégrante de notre quotidien : des pénuries d'équipements de protection pour les soignants, la hausse exponentielle des cas, puis des décès, le(s) confinement(s), les tests, le déni coupable de certains dirigeants, les nouveaux visages de la pauvreté... Celles et ceux qui suivent l'actualité internationale n'apprendront dans l'absolu pas grand-chose, mais on ne peut que saluer le sérieux avec lequel le caricaturiste retrace la chronologie des évènements, même s'il ne rentre pas trop dans la polémique, car il y aurait beaucoup (plus) à dire sur l'attitude des autorités. Cependant il est peut-être encore un peu tôt pour en faire le bilan. On remarquera en outre l'hommage appuyé mais sobre à un homme de l'ombre, le Professeur Didier Pittet, médecin-chef en charge du contrôle de l'infection à l'hôpital de Genève, par ailleurs "inventeur" du gel hydroalcoolique quelques années auparavant, appelé par Emmanuel Macron pour travailler avec d'autres sur un rapport concernant la gestion de la crise. Avec les soignants des soins intensifs de l'hôpital de Genève, il est l'un des fils rouges de l'album ; on le voit ainsi à plusieurs reprises poser un regard lucide (et pas franchement optimiste) sur la fin de la crise. A la limite ce sont les caricatures qui sont les moins bonnes dans cet album ; l'exercice est difficile, et ce n'est pas toujours drôle, sans toutefois tomber dans le graveleux, le vulgaire ou l'irrespectueux. L'ensemble constitue un premier témoignage, un peu à chaud, sur cette crise sanitaire, qui va sans doute en provoquer d'autres, au niveau social et économique.

20/11/2020 (modifier)