Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Indochine

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Des avions et de l'aventure, l'Indochine mystérieuse, des trafiquants d'opium, la guerre oubliée et des personnages haut en couleur. Voilà les ingrédients de cette nouvelle série avec Armand Baverel, pilote et homme d'exception.


Aviation Indochine

Arrivé en Indochine pour piloter des P47 Thunderbold, Armand volera aussi à bord d'hélicoptères et participera à tous les engagements importants, les accrochages avec les premiers chasseurs chinois à la frontière de la RC4 jusqu'à Diên Biên Phu. Plusieurs fois cité à l'ordre de l'armée, plusieurs fois cassé, joueur invétéré et buveur impénitent, Armand se croyait immortel. Aujourd'hui, il l'est.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Août 2020
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Indochine
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/11/2020 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

"Indochine" nous propose de suivre les aventures du pilote Armand Baverel. Si le personnage a réellement existé, ne vous attendez pas pour autant à découvrir une biographie fidèle loin de là. Tout d'abord parce que s'il a réellement été pilote, ce fut beaucoup plus tard, et non pas dans l'US Air Force comme ici au début de l'album. Tout commence en effet par un premier de l'an bien arrosé. 1er janvier 1945, en Alsace, la base aérienne où cuve Armand Baverel est attaquée à l'aube par des avions allemands ; Armand a tout juste le temps de grimper dans le sien avant que le reste de l'escadrille et le mess ne se fassent réduire en cendres. Dans la précipitation il n'a pas pris de parachute et il finira par se crasher... Quelques mois d'hôpital pour de multiples fractures un peu partout, notre homme doit passer en cours martiale. L'Armée de l'air lui sauve la mise en lui proposant de s'engager pour l'Indochine... Fini les appareils américains rutilants, il va devoir réapprendre à piloter sur des vieux coucous tout en découvrant l'attrait et les dangers de cet orient mouvementé... Voilà donc un album qui, s'il a pris d’énormes largesses avec l'histoire, plaira certainement aux amateurs d'Aventure et de batailles aériennes. Armand Baverel est un électron libre qui semble avoir trouvé sa place en Indochine où tout ne semble pas si "carré" que dans l'US Air Force ou en France. Pour ma part j'ai trouvé que ça manquait quand même cruellement d'originalité, mais on se laisse bercer par les péripéties qui jalonnent le parcours de cet aviateur aventureux. Côté dessin, Maza assure le job, même si je ne suis pas fan de sa façon de dessiner les visages car on a parfois du mal à reconnaître au premier coup d'oeil qui est qui. J'ai par contre apprécié ses batailles aériennes qui restent dynamique, ce qui est souvent difficile à rendre en dessin. La colorisation de Jean-Paul Fernandez est par contre agréable. Un album vite lu et divertissant. (2.5/5)

14/11/2020 (modifier)