Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Silence est d'ombre

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Après la mort et avant une nouvelle vie, il existe un entre-deux que l'on appelle le monde sombre. "Le silence est d'ombre" du scénariste Loïc Clément explore cet endroit merveilleux illustré par la talentueuse Sanoe.


La BD au féminin La Mort Nouveautés BD, comics et manga

Amun a beaucoup souffert durant sa courte existence et se sent désormais en sécurité dans ce monde protégé, loin du tumulte du quotidien. Il n'est guère pressé de quitter ce cocon pour repartir dans un nouveau cycle de vie. Il rencontre alors Yaël, bien plus extraverti et aventureux que lui. À deux, ils vont vivre des expériences uniques qui vont bouleverser leur vision des choses... Texte : Delcourt.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Octobre 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Silence est d'ombre
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/11/2020 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

Le concept de cette histoire est intriguant et surtout permet une réflexion intéressante : quand un être décède, il passe brièvement par un « monde sombre », à l’état de fantôme (même si ce terme n’est jamais explicitement employé) avant de se réincarner et de commencer une nouvelle vie… mais voilà, Amun a eu la vie dure, et il n’est pas spécialement pressé d’y retourner : il apprécie le calme de sa « nouvelle mort », il ne souffre plus, il n’a plus faim, on le laisse tranquille… Il décide donc de prolonger son séjour ! Un mort qui a peur de vivre, c’est un chouette retournement de situation non ? Et puis un jour, il se lie d’amitié avec Yaël, lui aussi de passage… une amitié forte et vraie… mais comment va-t-elle se terminer ? J’ai trouvé l’histoire très belle, et la fin juste parfaite… et puis bon sang, ce dessin ! La superbe couverture annonce déjà la couleur, mais l’intérieur de l’album n’est pas en reste : les planches fourmillent de détails, et les couleurs lumineuses sont tout simplement merveilleuses. Un régal pour les yeux. Un album jeunesse que certains trouveront peut-être un peu sombre, mais moi j’ai apprécié cette vision romantique et poétique de la mort (en gros une pause paisible entre deux vies difficiles)… un coup de cœur en ce qui me concerne !

09/11/2020 (modifier)