Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Green Arrow – The longbow hunters

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Découvrez la série qui a réinventé le personnage de Green Arrow à la fin des années 80.


Alan Moore Auteurs britanniques Univers des super-héros DC Comics

Revenu à Seattle, le tandem d'Oliver Queen et Dinah Lance, plus connus sous les pseudonymes de Green Arrow et Black Canary, partagent leur temps entre leurs aventures nocturnes et la boutique de fleuriste de Dinah. Mais une enquête particulièrement violente concernant un trafic de drogue va sévèrement ébranler leur relation, d'autant qu'une nouvelle et mystérieuse mercenaire débarque en ville et va faire chavirer l'archer d'émeraude. Son nom ? Shado. Texte: L'éditeur

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Juin 2020
Statut histoire One shot (deux histoires courtes en bonus) 1 tome paru
Couverture de la série Green Arrow – The longbow hunters
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

20/10/2020 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Urban Comics continue d'offrir des vieux comics qui ont marqué l'histoire de DC Comics même si elles sont moins connues du grand public que les gros classiques genre The Dark Knight Returns. Cet album présente la mini-série qui a relancé le personnage de Green Arrow à la fin des années 80 lorsque DC Comics a changé son univers. On sent l'influence des comics plus sombres qui sont sortis durant cette période. L'auteur n'a aucun problème à montrer des meurtres sanglantes. J'ai trouvé que c'était une bonne présentation de base pour le nouveau environnement de Green Arrow: sa personnalité et celle de sa campagne Black Canary sont bien définis et le couple qu'ils forment est touchant. L'auteur introduit un nouveau personnage mystérieux qui, si j'ai bien compris, va devenir très important dans la mytho de Green Arrow. Le récit est un polar avec Green Arrow qui mène l'enquête sur une série de meurtres. Le résultat est pas mal, mais au final je n'ai pas trouvé que c'était captivant. Il faut dire qu'une fois qu'on sait la solution de l'énigme, je me suis aperçu à quel point le récit manquait d'originalité. Disons que c'est pas mal et que cela me donne envie de lire la série de Green Arrow qui a suivi ensuite, mais ce n'est pas un immanquable à mes yeux. Comme avec les autres albums de cette collection, on retrouve des histoires en bonus. Il y a deux courtes histoires avec Green Arrow et/ou Black Canary. La première a comme unique intérêt d'avoir Alan Moore comme scénariste (je doute que ça aurait été publié en album si ça avait été écrit par un scénariste inconnu) et la seconde n'est pas mieux, mais a au moins un intérêt historique car elle montre un événement important dans la vie de Black Canary.

20/10/2020 (modifier)