Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Vann Nath - Le Peintre des Khmers rouge

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

La genèse et l’histoire de l’art du peintre cambodgien Vann Nath et de ses œuvres contre la barbarie et la tyrannie.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Biographies Guerre civile cambodgienne et Khmers rouges Indochine La Boite à Bulles Les petits éditeurs pendant la pandémie Nouveautés BD, comics et manga Peinture et tableaux en bande dessinée

En 1978, alors qu’il est encore un tout jeune peintre, Vann Nath est arrêté par les Khmers rouges. Accusé de violation du code moral, il est enfermé à la tristement célèbre prison de Tuol Sleng, plus connue sous le nom de S-21. Dès lors, la peinture deviendra pour lui synonyme de survie puisqu’il sera réquisitionné, comme bon nombre d’artistes et artisans cambodgiens, afin de mettre son talent au service de la dictature. À travers ce récit, l’on découvre les racines de l’art de Vann Nath, pour qui peindre est devenu, à sa libération, un devoir de mémoire et d’hommage aux victimes du régime de Pol Pot. Au-delà de sa portée biographique, cet ouvrage présente le combat mené par le peintre pour que les crimes de ses bourreaux ne demeurent pas inconnus de tous. Un album aussi passionnant que percutant... Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Novembre 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Vann Nath - Le Peintre des Khmers rouge
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

21/10/2020 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

Cet album raconte la vie de Vann Nath (voir page Wikipedia), peintre cambodgien ayant au travers son art montré le calvaire de son emprisonnement par les Khmers rouges. Pour que les gens comprennent, et surtout n’oublient pas. Le propos est dur, les faits rapportés vraiment ignobles (quel être humain peut tuer un bébé en le tapant contre un arbre ?), et je suis ressorti de ma lecture secoué. Toute la partie procès sur la fin de l’album m’a aussi beaucoup touché. Les ex-dirigeants Khmers rouges sont arrêtés et jugés pour crimes contre l’humanité, et ne nient absolument rien. Ils avouent tout, s’excusent même, espérant peut-être un certain soulagement après tant d’années à porter un poids inimaginable. Quel gâchis humain. Il paraît dérisoire de parler de la réalisation de l’album, même si elle est exemplaire : le dessin est superbe, et la narration est fluide et légère (les textes laissant souvent places aux images). L’ouvrage se termine sur une sélection de peintures de Vann Nath. Un choix judicieux qui met en avant le travail de cet homme admirable, qui décéda en 2012 après avoir témoigné au procès de ses bourreaux. Un album essentiel.

21/10/2020 (modifier)