Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Sulis et Demi-Lune

Note: 1.8/5
(1.8/5 pour 5 avis)

Roméo et Juliette dans un monde médiéval fantastique.


Auteurs italiens

Une ville, à une époque moyenâgeuse. La corporation des bouchers règne sur l’alimentation de la cité, la corporation des marchands d’eau sur la distribution de l’eau potable. Les forgerons sont maîtres de la grande tour qui est érigée sur l’ancien volcan, pour en dompter la fureur. Demi-lune est le fils du Maître des bouchers, Sulis est la fille du Maître des marchands d’eau. Les deux corporations entretenaient jusque-là une rivalité de bon aloi, mais voilà que les choses s’enveniment. Suite à une humiliation subie par Demi-Lune, on échange quelques mots doux — " salle barbaque ", " misérable flaque " — et un marchand d’eau est assassiné. Ce qui n’empêche pas Demi-Lune de se rendre incognito à l’anniversaire de Sulis, et de tomber amoureux de la jeune fille. Sentiment partagé, jusqu’à l’instant brutal où, Demi-Lune étant démasqué, Sulis lui tranche le nez d’un coup de poignard. Si bien que, fou de rage, Demi-Lune la tue. Ou plutôt, il la laisse dans un état désespéré d’où les siens tentent de la sortir grâce à l’antique rituel de l’eau. Pendant ce temps, chez les bouchers, on " répare " Demi-Lune en lui greffant un groin de cochon. Et tandis que la ville est à feu et à sang, menacée par l’explosion de la tour, qui est Charok, l’être qui marche sur la lave ? Sulis et Demi-Lune, qui se sont pourtant fait beaucoup de mal, continuent de s’aimer. Leur corps portent le signe violent des bouleversements du monde qui les entoure. L’amour, loin d’être un refuge, devient une arme.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2003
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Sulis et Demi-Lune

20/02/2003 | Kael
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Quand on commence la lecture, on se dit que l'on va lire quelque chose de bien. On pénètre dans un monde moyenâgeux sur fond de rivalité entre les différentes corporations de métiers. Bref, les idées foisonnent et sont plutôt intéressantes, du moins au début... Puis, on se rend compte que le récit nous entraîne dans une improbable histoire et l'on commence à décrocher petit à petit. Un nez de cochon pour remplacer un joli nez coupé, ce n'était pas forcément la bonne idée pour nous conter une histoire d'amour digne de Roméo et Juliette. C'est le coup de grâce qui jette cette bd de l'autre côté. Si on ajoute un dessin pas trop top, on ne regrettera rien. Oui, c'est le type de série qui aurait pu me plaire mais les erreurs de parcours qui se sont multipliées ont tout gâché. Déconcertant...

15/02/2010 (modifier)
Par herve
Note: 3/5
L'avatar du posteur herve

Graphiquement, cette BD est originale : les visages sont guères expressifs, les couleurs traitées par ordinateur sont extrêmement vives, l'histoire d'amour (style Roméo et Juliette) est difficilement crédible et enfin le décor de ce Moyen-âge atypique ressemble à un décor en carton pâte, pourtant... La magie opère et malgré ces défauts, Cadelo nous un offre un beau conte, un belle bande dessinée. Album à découvrir.

25/01/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Bof bof bof... Le dessin est très moyen. Enfin, les personnages ne sont pas mal mais les décors manquent vraiment de maîtrise et de beauté. Ils sont d'ailleurs bien souvent vides. Mais ce sont surtout les couleurs qui sont hideuses. De la colorisation informatique dans ce qu'elle a de plus moche, effets de lumière, couleurs oranges de couchers de soleil et autres couleurs peu naturelles, aucune harmonie dans les teintes. Beuh. Concernant le scénario maintenant, je ne l'ai pas trouvé particulièrement confus mais tellement banal. Conflit entre guildes dominantes dans une grande cité, amour tragique à la Roméo et Juliette, complots pour le pouvoir, etc. Ca se lit sans aucun interêt.

15/12/2005 (modifier)
Par Kael
Note: 1/5

Oulà, la couv me bottait bien, mais dès les premieres pages, mon enthousiasme s'est evaporé. Le dessin... Oulà là... je n'aime pas, et c'est peu dire ! Ce dessin est sans le moindre détail, sans le moindre charme, sans le moindre arrière-plan, et les couleurs à l'ordi me répugnent carrément. On peut pas dire que ça donne envie de lire la bd ! Le scenar est à peine meilleur à vrai dire. Qu'est-ce que c'est que cette histoire de garçon boucher avec sa corporation etc. ? L'auteur veut nous faire rêver avec ça ?! Arf, mal barré le truc... Et finalement, l'histoire d'amour à 2 francs 6 sous m'a bien fait marrer (mais je suis pas vraiment sûr que c'etait le but premier...) yYa des fois, je suis bien content de ne pas acheter certaines bds....

20/02/2003 (modifier)
Par Cedricval
Note: 1/5

Quand j'ai commencé la lecture, j'avais l'impression d'avoir loupé la moitié de l'histoire. J'ai pas été plus loin que la page 10. Et le dessin, ne mâchons pas nos mots, c'est affreux. Vraiment pas conseillé.

20/02/2003 (modifier)