Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Serment de l'acier

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Alors que les peuples du Vaste Pays se remettent à peine de la guerre civile qui a ravagé leurs terres, voici qu’on assassine, au cœur de la cité de Torrède, l’un des héros du conflit. Estèla Ascensal, jeune auxiliaire de la garde aux capacités particulières, est appelée à l’aide par les miliciens pour enquêter sur le meurtre.


Nouveautés BD, comics et manga

Facile de se laisser convaincre quand son père adoptif est le maître-chien de la garde. Dans le même temps, Aelis Mendigal, ancienne combattante de Torrède, quitte la ville, elle est chargée par les autorités de cette-dernière de rechercher un scribe disparu aux confins des Provinces Onarques. Elle ne fera pas le voyage seule, une caravane Romani, ce peuple voyageur et marchand, l’accueille en son sein. Tandis que l’une va plonger dans le ventre de la ville pour en arracher quelques secrets, l’autre va accompagner les Romanis sur les traces de la guerre passée et l’obliger à redécouvrir, non sans difficultés, ces peuples qui furent ses ennemis d’hier. Le bout de son voyage sera aussi celui de ses illusions. Entre Torrède et les confins, les deux intrigues vont peu à peu révéler leurs liens, liens faisant ressurgir les vieux démons d’un conflit fratricide aux plaies encore béantes. Et si les héros du peuple n’étaient que des criminels de guerre capables des actes les plus vils pour protéger leur légende ?

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Juin 2020
Statut histoire Série en cours (prévue en 2 tomes) 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Le Serment de l'acier
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

15/06/2020 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Le Serment de l'acier est un récit de fantasy, mais pas de la fantasy avec orcs, elfes et magiciens, plutôt une fantasy qui se rapprocherait de celle du roman et de la série Gagner la Guerre. Il s'agit avant tout d'imaginer un monde, son histoire et ses peuples humains, avec chacun leur culture et ses traditions, et de mettre en place un scénario à base d'intrigues politiques et militaires et de secrets du passé. S'il y a effectivement une petite part de magie et de fantastique, elle est discrète et laisse la place avant tout aux relations entre protagonistes et entre factions. Dans le Vaste Pays qui sert de cadre à l'histoire cohabitent six peuples ou nations. Trois ans plus tôt s'est terminée une guerre entre cinq d'entre eux, opposant une alliance de trois à une alliance de deux, tandis que la dernière restait neutre puisqu'elle assurait notamment le transport des uns et des autres. Cette guerre a forcément laissé des cicatrices difficiles à refermer. Et voilà que dans sa propre cité de Torrède, l'un des généraux du riche peuple Onarque a été assassiné avec des flèches laissant penser à la culpabilité de la nation Sylvestre, pourtant une ancienne alliée. Une jeune auxiliaire de la garde de la ville dotée de quelques pouvoirs de divination va enquêter sur ce meurtre et notamment croiser la route des gueux de la cour des miracles locale dont le rôle dans cette affaire est trouble. En parallèle, une fière femme officier de l'armée Onarque accompagne un convoi de membres du peuple Romanis vers les frontières de nations ennemies pour enquêter quant à elle sur la disparition d'un scribe alors qu'il étudiait l'ancien lieu d'un champ de bataille. Et il semble que les deux événements soient liés, peut-être parce que certaines personnes tiennent à garder des secrets enfouis... Malgré une légère impression de confusion face à la prolifération de personnages et d’événements racontés en parallèle en début d'album, je suis assez vite tombé sous le charme de cette BD. J'apprécie le monde qu'il imagine et le jeu de relations entre ses nations. J'apprécie aussi son graphisme, soigné et plaisant, avec une toute petite influence Disney dans les visages des personnages, qui s'adapte dans l'ensemble parfaitement bien à un univers de fantasy et à la diversité de ses peuplades humaines. Et surtout, j'ai beaucoup aimé la personnalité des protagonistes, toutes assez originales et intelligemment mises en scène. On est loin de la caricature de personnages d'heroïc-fantasy des récits trop stéréotypés. L'intrigue est vraiment intéressante, ne se laissant pas deviner, avec ce qu'il faut de complexité pour capter le lecteur sans pour autant sombrer dans l'inutilement compliqué. Qui plus est, la série est prévue en deux tomes seulement, ce qui promet de ne pas s'éterniser ni de se diluer sur la longueur. Un très bon cru pour qui aime la fantasy divertissante et intelligente !

15/06/2020 (modifier)