Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Aventures de Loupio

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Les pérégrinations d'un jeune garçon et de son loup à travers l'Italie médiévale.


987 - 1299 : Moyen-Âge et Capétiens Albums jeunesse : 6 à 10 ans Italie Spiritualité et religion

Loupio est un jeune orphelin musicien et poète qui vit en Italie au XIIIe siècle. Ses deux grands amis sont François d'Assise et Frère Loup : auprès d'eux, Loupio apprend à vivre chrétiennement dans la joie et la musique. Toujours sur les chemins, Loupio, au coeur franc et généreux, fait mille rencontres et vit mille aventures.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2001
Statut histoire Série en cours 11 tomes parus
Dernière parution : Moins de 2 ans
Couverture de la série Les Aventures de Loupio
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

07/06/2020 | Josq
Modifier


Par PatrikGC
Note: 3/5

Je ne suis pas du tout la cible visée par cette BD, mais si j'accepte d'être un jeune lecteur chrétien, alors Loupio remplit parfaitement son office (c'est le moins qu'on puisse dire :D). C'est gentillet, plutôt bien dessiné, lisible, les décors sont documentés. On sent que l'auteur s'est renseigné et qu'il ne dessine pas les maisons et les châteaux en fonction de son imagination. Voilà pour le dessin. Les histoires sont simples, parfois simplistes et/ou répétitives. Des fois, vite expédiées (peu de pages), mais la "leçon" de morale passe plutôt bien, car jamais pontifiante ni lourde. Je suppose que c'est à lire avec l'enfant, avant de faire dodo, avec quelques explications de la part de l'adulte. J'ai noté trois étoiles en essayant d'être pragmatique, mais un adulte non concerné aurait mis moins, et un jeune chrétien aurait mis plus.

07/06/2020 (modifier)
Par Josq
Note: 3/5
L'avatar du posteur Josq

Bon, j'avoue, c'est un peu difficile de m'arrêter sur la note, comme à chaque fois avec toute BD jeunesse... Evidemment, si je la juge avec mon regard d'adulte, Loupio n'atteint pas la moyenne. C'est trop naïf ; les enjeux ne sont jamais mauvais, mais leur résolution est toujours trop facile, Kiefer sachant imaginer une histoire intéressante, mais ne sachant pas la résoudre en un nombre de pages suffisants (les histoires courtes sont souvent bâclées, mais les histoires longues développent mieux leurs intrigues). En revanche, pour des enfants (6-10 ans), ça me semble convenir tout-à-fait. Les histoires sont à leur niveau, c'est-à-dire simples sans être bêtes, et à cet âge-là, on se prend facilement d'affection pour Loupio et sa grosse bête, qu'on veut toujours voir gagner contre les méchants corrompus qui se placent en travers de leur chemin. La principale raison d'être de cette bande dessinée reste sa volonté de transmettre une spiritualité chrétienne, inspirée de Saint François d'Assise, qui est un personnage récurrent de cette bande dessinée, un peu le frère adoptif (et non pas le père) de Loupio. Un moyen pour l'auteur de glisser çà et là quelques leçons morales, qui réussissent heureusement la plupart du temps à ne pas paraître trop forcées ni à basculer dans le prosélytisme. Evidemment, ça reste de la BD chrétienne (publiée chez Edifa, ceux qui publient le magazine Famille Chrétienne, et reprise par les Editions du Triomphe), et qui plus est, pour enfants, donc il faut tout de même être prêt à une sacrée bonne dose de naïveté, mais c'est plutôt une bonne naïveté, gentille et sans danger. Le dessin est lui aussi très simple et naïf, mais quand on est enfant, là encore, on ne se pose pas de questions et on adhère assez facilement. En peu de traits, mine de rien, Kiefer réussit à brosser l'essentiel. L'imagination des enfants fait le reste ! Bref, donc rien d'incroyable, mais rien de bien méchant non plus. A déconseiller aux plus de 12 ans, disons, mais pour ceux qui appartiennent au public visé, c'est plutôt plaisant.

07/06/2020 (modifier)