Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Et Dieu créa... Bardot

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Une biographie qui revient sur les instants les plus importants de la vie de Brigitte bardot..


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Biographies Cinéma Documentaires Rodolphe

A la fois mannequin, vedette du cinéma et de la chanson, la BD revient sur les instants les plus importants de sa vie des années 50 aux années 70, ses nombreuses rencontres dont, Roger Vadim, Gainsbourg, Günter Sachs ou encore son entrevue à L'Elysée avec le général de Gaulle en 1967 qui tomba lui aussi sous son charme ! Son premier vrai film en 1956 , Et dieu créa la femme, fera d'elle un véritable sex-symbol international ! L'album propose une vision dynamique du personnage, qui revient sur l'égérie sexy , la pin-up joyeuse des années 60 ! Il s'achèvera sur la période où elle décide de mettre fin à sa carrière d'actrice pour se consacrer à une autre passion : celle des animaux.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Novembre 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Et Dieu créa... Bardot
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

26/04/2020 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Brigitte Bardot est l'exemple typique d'une personnalité qui m'indiffère totalement et pour laquelle je ne comprends pas l'engouement dont elle a pu faire preuve en son temps. On peut donc se douter que j'ai entamé cette biographie sans grande passion, m'attendant à m'ennuyer. Mais les auteurs y offrent une mise en scène et un graphisme original qui m'ont rendu l'ensemble tout à fait plaisant. Sur le fond, c'est une biographie classique, s'entamant alors que Brigitte est une mannequin de 15 ans et que sa rencontre avec Roger Vadim va lancer sa carrière dans le cinéma et se terminant en 1973 quand elle met un terme à cette dernière pour se consacrer à la défense des animaux. On suit le parcours chronologique des événements, avec des dates, des noms, des rencontres, etc... que du classique et des faits, donc. Mais sur la forme, c'est assez réjouissant. Le graphisme d'Alexis Chabert est plein de personnalité. Il se permet beaucoup d'originalités que ce soit dans la mise en page elle-même mais aussi dans les ambiances visuelles rappelant celles d'époque ou encore dans la construction de quelques dessins en pleine page en guise de chapitrages ou d'interlude narratif. Il est en outre bien soutenu par la colorisation éclatante et lumineuse de Renaud Angles. La narration elle aussi est pleine d'originalité. Il y a une légèreté dans le ton et beaucoup d'humour disséminé ça et là. Cela amène le sourire, voire même un peu le rire quand il s'agit de mettre en scène le général de Gaulle et sa femme. C'est très sympa. Grâce à cela, j'ai pu passer outre l'indifférence que j'éprouvais pour le sujet, apprécier la forme et presque m'intéresser un peu à la carrière elle-même de Brigitte Bardot, quoique ce soit plutôt la présentation de la France de cette époque qui m'ait captivé.

26/04/2020 (modifier)