Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Köllwitz 1742

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Des champs de bataille du roi de Prusse à la guerre civile en Yougoslavie, quatre moments de folie meurtrière. Avec une pointe de fantastique, Toppi dénonce la bêtise sanglante de la guerre.


Auteurs Italiens Nouveautés BD, comics et manga Sergio Toppi

Quatre histoires courtes : Köllwitz 1742 Le général est une vraie machine de guerre, un génie des champs de bataille. Il est toujours vainqueur. Mais un petit rien pourrait gripper cette mécanique bien huilée, pour peu qu'on connaisse la clé de ses succès... Tell Aqqaqir 1943 Après la seconde bataille El Alamein, un bédouin décide d'exploiter les épaves de Panzer que l'Afrika-Korps a laissé sur le sable. Malheur à ceux qui cherchent à profiter de la mort d'autrui... Cette chose qui chemine à mon côté Dans un village du sud-est asiatique, un petit garçon voit débouler une troupe de soldats américains. S'il va conserver son innocence, il perdra beaucoup d'illusions. Nahim Une vieille et un gamin sont jetés sur la route par la guerre en ex-Yougoslavie. Les gens s'entretuent entre villages serbes et monténégrins. Pourtant avant la guerre, le petit Nahim avait des amis dans les autres villages... Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2020
Statut histoire Histoires courtes (4 histoires courtes) 1 tome paru
Couverture de la série Köllwitz 1742
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

13/04/2020 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

Dans les 4 histoires de cet album Sergio Toppi montre la bêtise de la guerre, tout simplement. La folie des hommes, les populations autrefois amies qui se tirent maintenant dessus, la misère des enfants, pris entre deux feux dans des conflits qu’ils ne comprennent pas. Le fait que les guerres ne soient pas nommées (mais facilement reconnaissables), ainsi qu’un soupçon de fantastique rempli de symbolisme (dans les 2 premières histoires) donnent un souffle universel et intemporel aux horreurs décrites. Je trouve aussi l’ordre des histoires judicieux, avec un crescendo émotionnel qui a fait que j’ai refermé cet album marqué et troublé. Le noir et blanc de Toppi est magistral, je vous laisser admirer les planches dans la galerie. Selon moi « Köllwitz 1742 » est un des meilleurs recueils d’histoires courtes de cet auteur publiés par Mosquito… A lire !

13/04/2020 (modifier)