Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Seconde partie de carrière

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Prenez une boutique de luxe dévalisée par des mamies braqueuses atteintes de la maladie d’Alzheimer, une mère malade sous surveillance géo-localisée, par sa fille, inspectrice de police à qui l’on refuse une promotion, des parties de GTA en maison de retraite, une émission de télé-réalité trash… secouez énergiquement… et vous aurez un cocktail détonnant sur les ravages de la délinquance sénile.


Troisième âge

Le braquage d’une boutique de luxe dans le triangle d’or parisien c’est le genre d’événement qui se trouve rapidement stratifié entre 2 faits divers sur un site d’informations régionales. Mais le mode opératoire de celui sur lequel Camille, inspecteur à la brigade de répression du banditisme, enquête est pour le moins inhabituel. Les caméras de surveillance de la boutique ont enregistré des braqueuses parfaitement organisées, grimées en vieilles dames, qui utilisent les pensionnaires d’une maison de retraite Alzheimer pour faire diversion. Alors que ses coéquipiers tentent vainement de solliciter la mémoire défaillante des témoins de l’opération, Camille découvre que sa mère, Sonia, est le cerveau du gang dit des « mamies braqueuses ». Et quel cerveau ! Celui d’une septuagénaire ex-combattante de l’OAS repentie, ancienne avocate, veuve d’un grand flic décédé de la PJ et désormais atteint des taches blanches caractéristiques de la sclérose en plaques. Pour sauver la seule famille qui lui reste, Camille décide de protéger, puis de couvrir, à l’insu de ses collègues et de son chef, une mère incorrigible qui refuse d’entendre raison et persiste dans ses « old-up » ! Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Octobre 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Seconde partie de carrière
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

01/03/2020 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Vu que la population vieillit, je pense que ces prochaines années on va avoir droit à plein de séries mettant en scène des séniors. Ici, on a droit à une vieille qui avec deux copines se mettent à faire des braquages. L’héroïne est policière et fille de la vieille en question, va facilement deviner que sa mère est derrière tout ça, et va tout faire pour qu'elle arrête tout en essayant de la couvrir. C'est une comédie policière et disons que le côté comédie du récit est moyen. J'ai parfois souri, mais je n'ai jamais rigolé, et certains passages sont lourds et à la longue voir des personnages atteints d’Alzheimer dire n'importe quoi, c'est plus répétitif que lourd. On traite de sujets qui touchent les séniors comme leur sexualité et la délinquance chez les personnes âgées, mais sur un mode humoristique alors il ne faut pas s'attendre à un truc profond. Ce n'est pas captivant à lire, mais il y avait toujours un élément dans le scénario qui me donnait envie de connaitre la suite. Le dessin est correct. En gros, un divertissement qui se laisse lire et qui ne marque pas les esprits.

01/03/2020 (modifier)