Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Pourquoi je galère toujours en amour ? (Motenai Riyû ga oosugiru!!!!!)

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Kyôko Maki, jeune auteure bourrée d'humour, dresse dans Pourquoi je galère toujours en amour ?!!!!! le portrait de six lycéennes qui… galèrent en amour !!


Shogakukan Shojo

Trop "bonne copine", trop sérieuse, trop de fangirl, trop ordinaire… Les mecs trouvent toujours une bonne raison pour pas sortir avec une fille ! À moins que ce ne soient peut-être les filles qui, à cause de leurs complexes, ne réalisent pas que c'est dans leurs petits "défauts" que se cache tout leur charme ?! Un recueil de nouvelles romantiques dans lequel chaque lectrice pourrait bien se reconnaître !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Septembre 2015
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Pourquoi je galère toujours en amour ?
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

16/02/2020 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Ce shojo est destiné aux filles qui recherchent l'amour mais qui ne parviennent pas à sortir avec un garçon. Il y a 6 raisons qui sont divisées en 6 chapitres : la fille trop copine, la fille trop sérieuse, la fille trop parfaite, la fille qui fantasme un peu trop, la fille trop fangirl de l'extrême et enfin la fille trop ordinaire. Cependant, ce manga nous indique que les défauts peuvent parfois réserver de bonnes surprises, car ces défauts constituent une force, un petit détail qui en réalité fait tout le charme. On peut y croire ou pas. En tout cas, c'est comme dans un magazine féminin qui donne de bons conseils. Les dessins sont mignons et les personnages sont risibles. Bon, l'humour sous forme d'autodérision est présent pour agrémenter la lecture. J'ai trouvé que c'est bourré de clichés et de japaniaiseries qui n'ont pas du tout été de mon goût. Mais comme dit, je ne jugerai jamais un public féminin qui cherche l'amour en cherchant ce qui coince. En effet, cela permettra peut-être de vaincre leurs complexes.

16/02/2020 (modifier)