Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Retour aux sources (Rites of Returning)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Quand la découverte d'une culture réveille les histoires de famille !


Chine Manhua

Étudiante, Chen se porte volontaire pour un stage d'été en anthropologie. Par passion pour cette discipline ? Non, juste parce qu'ainsi elle se retrouvera avec le beau Hsia. Seuls à postuler pour ce stage, le professeur leur propose d'aller étudier la communauté Daxi qui vit depuis des générations dans une des régions de l'île de Taiwan. Cette occasion de se pencher sur la culture, sur les traditions, sur le folklore des Daxi, va vite se transformer en voyage dans le passé familial de Hsia. Il s'avère que le jeune homme est originaire de cette région et cette visite va lui donner l'occasion de revoir son père qu'il n'a plus vu depuis des années.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Mai 2018
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Retour aux sources
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

06/02/2020 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C’est un manga taiwanais, ce qui change un peu des mangas japonais que j’ai l’habitude de lire. On va découvrir la culture de cette île pas comme les autres, qui a l’air d’une province chinoise. Pour autant et ce n’est pas une critique, c’était tout de même assez proche du manga japonais même si le sujet portait sur les références culturelles du lieu. Notre héros fait un retour aux sources dans sa ville natale qui a la particularité d’accueillir chaque année un festival pour célébrer la mort d’un célèbre empereur chinois. Il emmène avec lui une camarade d’université pour réaliser son travail sur le terrain à la demande d’un professeur. J’ai beaucoup aimé la précision du dessin. Il est vrai que c’est une chronique où il ne se passera pas forcément des choses extraordinaires mais qui sera agréable à la lecture. A un moment donné, j’ai senti comme une absence d’intrigue mais celle-ci n’était pas forcément handicapante.

06/02/2020 (modifier)