Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Rockabilly Zombie Apocalypse

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Après Rockabilly Zombie Superstar, Nikopek offre à Billy Rockerson de nouvelles aventures !


Après l'apocalypse... Label 619 Zombies !!!!!!

Une guerre sans précédent contre les zombies a engendré le chaos sur Terre, réduisant cette dernière en un véritable champ de ruines. C’est dans ce monde en proie à un hiver nucléaire que Billy Rockerson, ancien sosie d’Elvis, va devoir affronter les démons de son passé pour sauver sa bien-aimée de l’emprise du terrifiant Hadès.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Septembre 2017
Statut histoire Série terminée (Suite de Rockabilly Zombie Superstar) 3 tomes parus
Couverture de la série Rockabilly Zombie Apocalypse
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

30/01/2020 | Jetjet
Modifier


Par Jetjet
Note: 2/5
L'avatar du posteur Jetjet

Sans être inoubliable, Rockabilly Zombie Superstar était une lecture sympathique révélant surtout le style inspiré de son dessinateur, un certain Nikopek dont ce fut la première oeuvre. On pensait ce sosie minable d'Elvis Presley en mode zombie définitivement mort ou enterré depuis la fin de ses aventures initiales mais voici que débarque sans crier gare de nouvelles aventures de ce héros pas comme les autres. On avait quitté notre rockeur zombifié dans son troquet ricain bien peinard avec sa chérie à faire la fête par des spectacles musicaux rendant hommage au King dont Billy Rockerson reste le fan numéro 1. On reprend l'aventure exactement au même endroit mais pas mal d'années plus tard. Le monde a bien changé après un holocauste nucléaire rappelant l'univers Post Nuke de Mad Max 2 dont l'auteur s'est pas mal inspiré pour planter un décor similaire et une évolution identique. MAIS avec des zombies doués de la parole et d'une belle bande de tarés qui va kidnapper la fiancée de notre héros putréfié. Croyez le ou pas mais ça va "grave" péter pour Billy Rockerson qui n'aura de cesse de la retrouver. Nikopek s'est battu pour apporter une suite et une fin définitive aux aventures de Billy. Malgré un premier tome chaotique qui peine à installer l'ambiance et balade le lecteur distrait par une multiplication inutile de sous intrigues, on retrouve vite ses marques pour une quête bien plus aboutie que dans le premier cycle. Cette fois seul aux commandes, Nikopek supprime les couleurs chatoyantes pour un univers bien plus sombre (voire trop) et une histoire plus complexe. Son trait est reconnaissable mais s'est considérablement amélioré. Les références ne manquent pas et on y pioche pas mal de références comme l'avait réalisé également Griffon sur Apocalypse sur Carson City, le côté pulp en moins. Il y a même quelques chanteurs ou musiciens célèbres représentés façon "avarié" comme un certain Jean-Philippe S. mais chut ! ;) Dommage que l'impression rende le travail si terne, on regrette quelque peu le côté lumineux de la première série mais aucune ambiguïté sur le contenu : les premiers fans seront ravis mais les déçus devraient y jeter un oeil. Bien sur la lecture de Rockabilly Zombie Superstar est un plus non négligeable à la vue des clins d’œil qui lui sont adressé. RZA pour les intimes est plaisant à lire sur la durée malgré un premier tome fort laborieux mais ma préférence reste finalement sur le cycle "Superstar" aux couleurs bien plus fun ! Vivement néanmoins le futur projet de Nikopek !

30/01/2020 (modifier)