Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Jeune dragon recherche appartement ou donjon (Dragon, Ie wo Kau)

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Dragon et elfe vont commencer une grande aventure… immobilière ! Double vasque obligatoire !


Dragons Mag garden Seinen

Letty, jeune dragon oisif et pleutre, est chassé de son clan en raison de son incompétence. L’héroïsme lui étant parfaitement étranger, il cherche un foyer où se mettre en sécurité. Il rencontre alors un elfe, agent immobilier, qui va lui faire visiter de nombreux biens, comme des donjons lugubres ou des manoirs hantés. Il faut faire vite, de nombreux héros sont à la recherche de dragons !

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Septembre 2019
Statut histoire Série en cours (5 tomes parus au Japon, série en cours) 2 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Jeune dragon recherche appartement ou donjon
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/01/2020 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 1/5
L'avatar du posteur PAco

Oulaaaa !!! Mais c'est quoi cette série ? Franchement la drogue c'est mal !!! (Ou alors l'auteur sait pas s'en servir...) Car c'est quoi cette idée à deux balles ??? Pour faire court voilà le pitch : un jeune dragon un peu neuneu se fait jeter de chez lui après avoir échoué à la seule mission que lui ont confié ses parents. Le pauvre ère abandonné va devoir se trouver un nouveau chez lui et va rapidement tomber sur un elfe agent immobilier (ah ah ! vous l'aviez pas vu venir celui là !) qui va lui faire visiter moult demeures toutes plus abracadabrantesques les unes que les autres. Temple, maison hantée, tout y passe... Alors déjà que l'histoire n'avait rien pour me passionner, Letty notre jeune dracon (nan y'a pas de faute de frappe) est juste insupportable. Quand vous avez envie de baffer votre "héros" toutes les 3 cases, je crois qu'à un moment faut pas non plus pousser plus loin, à moins d'aimer se faire mal et être un peu maso. J'ai fini par lâcher l'affaire 20 pages avant la fin (oui je dois être un peu maso quand même) et la suite de ces pérégrinations immobilières se fera sans moi ! Ah, et si je ne vous ai pas parlé du dessin de Choco Aya c'est qu'il n'est ni bon ni mauvais, un peu passe partout... voire quelconque. La suite se fera sans moi.

09/01/2020 (modifier)