Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Nouvelle Encyclopédie de Masse

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Réédition revue en augmenté de l'Encyclopédie de Masse paru dans les années 80.


Une œuvre inimitable et inclassable Masse, l’un des plus audacieux auteurs de BD, ambitionne d’écrire son Encyclopédie sur les grands mystères du monde. À travers une série d’histoires courtes, il nous propose de son dessin riche une série d’illustrations de concepts aussi divers et variés que : l’anthropocentrisme, la cosmologie, l’expressionnisme ou la métaphysique. Évidemment, l’auteur ne se contente pas ici de « définir » des concepts. Comme une matière qu’on manipule, qu’on travaille, il se les approprie pour apporter son regard drôle et décalé sur la société, la science, la pensée, l’art ou la philosophie. Son dessin expressif en noir et blanc, aux hachures et au tramage précis, rappelle les gravures d’antan et le travail de Gustave Doré. Son ton absurde et son humour, celui des Monty Python – dont il est précurseur ! Initialement parues dans les journaux aussi divers que Métal hurlant, (À suivre), Actuel, Hara kiri, Charlie Hebdo, L'Echo des savanes et Fluide glacial, puis réunies en deux volumes dans les années 1980, ces planches ont été pratiquement toutes revisitées pour le présent ouvrage chez 1000 Feuilles, augmentées de 90 pages d'inédits (planches, photos et dessins d'humour). Qu’on se le dise, il s’agit là d’une Nouvelle Encyclopédie de Masse absolument exceptionnelle ! Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1982
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série La Nouvelle Encyclopédie de Masse
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

17/12/2019 | Gaston
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Connaissant l'Encyclopédie de Masse publiée en 1982 et 83 aux Humanoïdes Associés, et voyant que Gaston avait posté cette fiche, je me hasarde à en dire quelques mots. Bon, c'est pas du tout mon truc ce genre d'humour, mais je reconnais que Masse qui doit être un peu dérangé quelque part, ou alors il manie l'absurde de façon prodigieuse, a en tout cas une imagination débordante, les situations qu'il fait vivre au lecteur sont très kafkaïennes et complètement décalées, on peut sourire mais rarement s'esclaffer car c'est pas de l'humour où on se tape sur les cuisses, c'est très intello tout ça, donc on aime ou on n'aime pas. Pour ma part, à une époque je tombais sur Masse dans pas mal de journaux de BD vu qu'il collaborait avec Métal Hurlant, Charlie Mensuel, Pilote dans sa formule adulte, l'Echo des Savanes, et surtout A Suivre à qui il a livré le plus de planches je crois, donc ses petits récits constituant l'Encyclopédie de Masse, j'en ai lu beaucoup, on y retrouve souvent son gros bonhomme au curieux petit chapeau qui est souvent effaré devant certaines apparitions dans sa chambre, il y a plein de types qui font irruption dedans et qui se livrent à des gesticulations incongrues, bref on est dans l'absurde grand teint, un univers certes d'une grande originalité, mais qu'il serait vain de définir. Ce qui me faisait supporter ce genre de bande en fait, c'est le dessin de Masse, un noir et blanc souvent brouillasseux, très surchargé, d'une grande maitrise et empli de dialogues souvent édifiants et insupportables. Tout ça pour dire qu'en feuilletant cette nouvelle version de son Encyclopédie, je n'y vois rien de bien nouveau, mais il est important que Masse soit connu car c'est un auteur très original, et son oeuvre est totalement inclassable.

29/02/2020 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je connaissais un peu Masse de nom et je voulais découvrir son oeuvre. J'ai commencé avec cette encyclopédie qui semble être une de ses œuvres phares et disons qu'après lecture, je ne suis pas pressé de découvrir le reste ! C'est la réédition de l'encyclopédie que Masse a publiée dans les années 80 et il a ajouté des récits inédits ainsi que des caricatures et des photos. Ce sont des histoires qui sont parues dans plusieurs journaux des années 70-80 (Hara Kiri, (A suivre), Métal Hurlant, Fluide Glacial, etc) et aussi des inédits qui datent de 2014 si je me fie aux sommaires des deux albums. J'ai bien aimé le dessin de Masse que je trouve expressif et beau à la fois en noir et blanc et en couleurs. C'est plutôt au niveau de son humour que ça ne passe pas. C'est de l'humour absurde et totalement inclassable qui me fait penser au travail de Daniel Goossens sauf que cet auteur est capable de me faire rire alors qu'ici je me suis franchement ennuyé. C'est le genre d'humour inclassable que soit le lecteur embarque dans le délire de l'auteur, soit il le rejette. Les différentes notes variées des séries de l'auteur sur ce site le prouvent. Ce qui m'a le plus déplu est que la plupart du temps ses bandes dessinées ont beaucoup de dialogues et que ça devient vite chiant de les lire parce que ses dialogues ne me font pas du tout rire. En fait, les rares fois où j'ai souri, c'était avec des gags comprenant peu de textes. La lecture de ses deux longs albums a donc été un calvaire pour moi et vers la fin j'avoue que je regardais uniquement les images. C'est dommage parce que j'adore le dessin de Masse et il a un univers particulier intéressant et parfois même poétique, mais il faut croire que c'était trop hermétique pour moi. À réserver aux fans.

17/12/2019 (modifier)