The Mask

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Créé par une équipe ultra-talentueuse constituée de John ARCUDI au scénario (B.P.R.D., Lobster Johnson, Batman…) et Doug MAHNKE au dessin (Batman, Superman, JLA…), The MASK va enfin pouvoir être découvert, dans toute sa folie destructrice.


BDs adaptées en film Dark Horse Comics Humour noir Nouveautés BD, comics et manga

« Dans le ghetto, seul un homme se tient entre les innocents… et les coupables. Que le ciel protège les innocents. » Étrange relique d’origine inconnue, le Masque confère à celui qui le porte des pouvoirs étonnants. Même la plus pathétique créature peut instantanément se transformer en une machine indestructible, capable de semer la dévastation sur son passage dans une vertigineuse et sanglante surenchère. Mais la pente est glissante et porter le Masque est dangereusement addictif. Plus on le porte, plus on y prend goût et le retour à la normale à vite tendance à devenir ennuyeux, voire à porter sur les nerfs. Et avec de telles capacités de destruction, il attire avec une facilité déconcertante de nouveaux ennemis prêts à tout pour se l’approprier. Voici les premières histoires de The Mask, restées inédites en France jusqu’à ce jour. Ce personnage culte de la BD indépendante américaine créé au tout début des années 1990 et consacré par Hollywood grâce au blockbuster familial avec Jim Carrey, va enfin se révéler au grand jour dans toute sa férocité ! En effet, bien plus noire et bien plus méchante que le film peut le laisser supposer, la série d’origine s’était faite sa réputation par son cocktail d’ironie et de violence imprévisible. Texte:L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Octobre 2019
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série The Mask
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

26/11/2019 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Enfin j'ai pu lire cet album, qui contient les deux premières mini-séries sur The Mask. Je l'attendais depuis que Delirium avait annoncé sa parution et je ne fus pas déçu. Tout le monde connait le film des années 90, mais beaucoup moins les comics qui sont plus violents et remplis d'humour noir. Car oui lorsqu'on connait uniquement la version du personnage joué par Jim Carrey, on risque d'être surpris. Par exemple, alors que dans le film le personnage agissait comme dans un dessin animée de Tex Avery, là on est plus dans du Itchy et Scratchy vu que le personnage passe son temps à tuer. D'ailleurs si le personnage de Stanley est un loser comme dans le film, sa personnalité change après qu'il passe une bonne partie de la journée à porter le masque magique et il passe son temps à régler son compte à ceux qui lui ont fait du mal et il subira rapidement les conséquences de ses actes. Le scénario est bien construit. L'auteur mélange bien l'humour noir cartoonesque et le drame policier. Les scènes d'humour avec le Mask fonctionne bien et j'ai éclaté de rire à plusieurs reprise. L'album contient deux mini-séries qui se complètent parfaitement, la deuxième étant la suite directe de la première. Une bonne idée du scénariste est que plusieurs personnes porteront le masque, ce qui permet de renouveler un peu les situations. Un point négatif est qu'il y a tellement de criminels dans ces deux récits que je me suis un peu perdu vu que la moitié d'entre-eux sont assez génériques et il n'y en a seulement que quelques-uns qui sortent du lot dont le magnifique Walter qui est une des grosses brutes les plus mémorables de la bande dessinée américaine. Le dessin est pas mal quoique ça se voit que le dessinateur était un débutant à l'époque parce qu'au début le dessin manque un peu de maîtrise par moment . Heureusement, ça s'améliore au fil des pages et les différences entre les premières et les dernières pages de l'album sont incroyables. Il reste les couleurs qui risquent de faire trop vieillot pour certains lecteurs, mais moi j'ai bien aimé. Le coté cartoon du Mask est bien maîtrisé par le dessinateur même si au début je trouve que ses scènes manquent un peu de dynamisme. En tout cas, les amateurs d'humour noir et de comics américains indépendants vont je crois apprécier cet album. J'espère que l'éditeur va sortir les autres mini-séries du Mask un jour.

26/11/2019 (modifier)