Ce qui se passe dans la forêt (Det som händer i skogen)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Dans ce premier livre, publié en 2014 en Suède, Hilda-Maria Sandgren dessine au crayon le récit sensible de ces prémices du passage à l’âge adulte, les rires et les blessures de l’enfance qui ne vont peut-être jamais tout à fait guérir.


Adolescence Douleurs intimes La BD au féminin Les Auteurs Nordiques Pays scandinaves

Aida Karlsson, une jeune suédoise de quatorze ans, vit à proximité d’une petite ville dans la région du Småland. Elle et ses amies, Tess et Marlène, sont en classe de cinquième et se retrouvent confrontées à de nombreux changements dans leurs relations avec les garçons ; nouvelles règles du jeu, nouveaux comportements, attouchements qui dégénèrent en agressions, relations amour/haine et cette frontière parfois ténue entre les simples jeux d’enfants et la violence... Les trois amies réalisent qu’elles vont devoir s’endurcir pour ne pas perdre leur place dans la nouvelle hiérarchie qui s’instaure dans ce monde où les adultes sont presque perçus comme une menace, un monde où elles ne peuvent compter que sur elles-mêmes. Dans ce premier livre, publié en 2014 en Suède, Hilda-Maria Sandgren dessine au crayon le récit sensible de ces prémices du passage à l’âge adulte, les rires et les blessures de l’enfance qui ne vont peut-être jamais tout à fait guérir. Elle retranscrit le temps qui s’écoule et ses bouleversements? ; cette métamorphose des corps et des caractères reflétée par les changements de la nature au fil des saisons, avec de magnifiques dessins de paysages, les champs, les cours d’eau et les forêts où des drames se nouent parfois... Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Octobre 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Ce qui se passe dans la forêt
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

26/11/2019 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

« Ce qui se passe dans la forêt » est une œuvre très intimiste, racontant les déboires d’une adolescente au collège, avec pour thème principal « les garçons » et les relations compliquées voire ambiguës avec ces derniers. Le résumé de l’éditeur suggère une histoire assez lourde de sens, avec des mots tels que « attouchements », « agressions » et « violences », et il y a effectivement un incident révoltant vers le début de l’album (même si le reste de l’histoire est plus ordinaire et pas vraiment palpitant). N’ayant personnellement pas vécu ou même observé ce genre de comportements au collège (j’étais plutôt du genre geek qui ne parlait pas aux filles), j’ai eu du mal à m’identifier aux personnages et à les comprendre (à commencer par les garçons dégénérés). Ceci dit, j’imagine que ce genre de « jeu » doit être fréquent, et que les séquelles mentales sur les jeunes filles doivent être terribles. Le dessin au crayon est intéressant et finalement très esthétique, surtout sur les passages contemplatifs, que j’ai trouvés intéressants. Une histoire sympathique mais pas vraiment marquante en ce qui me concerne.

26/11/2019 (modifier)