Le Tigre des neiges

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Et si Esugi Kenshin, puissant samouraï du XVIe siècle, était en réalité une femme...


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Le Japon historique Samourai Seinen

L’histoire commence en 1529, à la naissance du troisième enfant de Nagao Tamekage, seigneur du château de Kasugayama. Son fils ainé n’ayant pas l’étoffe d’un guerrier, Tamekage veut faire de ce dernier- né ? son héritier, mais à son grand désespoir, c’est une fille qui naît. Il décide alors de l’élever comme un garçon et le nomme « Torachiyo ». Véritable garçon manqué ?, Torachiyo va grandir dans un petit château des montagnes, sans savoir quel incroyable destin l’attend...

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Novembre 2018
Statut histoire Série en cours (8 tomes parus au Japon, série en cours) 4 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Le Tigre des neiges
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

24/11/2019 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

L'époque Sengoku au Japon correspond à des temps troublés entre le XV et le XVIème siècle où de puissants seigneurs se font la guerre pour asseoir leur domination sur le pays. Ce n'est alors qu'une succession de troubles sociaux et politiques. Le récit porte sur un puissant héros de guerre et stratège hors pair à savoir Uesugi Kenshin qui est vénéré à travers l'archipel. La mangaka va alors s'appuyer sur une théorie existante pour proposer une sorte de Mulan à savoir une femme qui était en réalité ce fameux tigre des neiges. C'est un peu comme si en France, il y avait une théorie nous indiquant que notre Clovis ou encore par exemple Vercingétorix était en réalité une femme. Oui, tout est possible au Japon. Pour autant, cela s'appuie sur des faits réels assez troublants et empreints d'une certaine véracité. Il est vrai qu'en Occident, on connaît très peu l'histoire médiévale de ce pays du soleil levant. Sur la forme, rien à redire au niveau du graphisme qui a une certaine rigueur dans les décors et les costumes d'époque. C'est tout à fait convenable car les planches dégagent un certain dynamisme. On notera également une édition de qualité par l'éditeur Le lézard noir. Bref, impeccable. J'ai regretté sans doute une certaine décontenance dans le passage entre des moments parfois rigolos et d'autres qui sont à prendre très au sérieux. Il y a un découpage assez inhabituel qui risque fort bien de séduire le lectorat. Moi, j'ai trouvé cela assez maladroit par moment. En conclusion, c'est une bonne série historique qui débute et qui a son style propre. Cependant, il faut aimer les histoires de guerre. En tous les cas, c'est prometteur.

24/11/2019 (modifier)