Fifiches à gogo

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Lécroart sait être drôle sans contrainte...


Format carré Journal Spirou Nouveautés BD, comics et manga

Étienne Lécroart, un des grands maîtres de l’OuBaPo, nous présente ses Fifiches à gogo. Paru dans le journal Spirou depuis 1994, sous le nom Les Fifiches du proprofesseur, voilà 24 ans que l’auteur fournit de façon hebdomadaire une fifiche. Cette compilation, de 224 pages de saynètes absurdes, nous pousse à rire de nos habitudes, nos expressions et nos clichés. Grâce aux inspirations prises de la culture populaire et de notre quotidien, dans ces dessins humoristiques, Blanche-Neige, les vikings, nos super héros préférés mais aussi nous-mêmes sommes tournés en ridicule sous le pinceau farfelu de l’artiste. Toujours dans l’économie de moyens et dans la contrainte technique, une phrase accompagnée d’un dessin suffit à notre plaisir. Parmi cette sélection certains dessins sont totalement inédits ou ont été publiés dans le journal Fluide Glacial. Le format carré de cet ouvrage rappellera à ses adeptes l’amour qu’Étienne Lécroart porte aux mathématiques. (Site éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Novembre 2019
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Fifiches à gogo
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

13/11/2019 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Lécroart est auteur que je suis depuis longtemps, dont j’apprécie grandement le travail, et même dont j’admire le talent, en particulier dans ses nombreuses productions relevant de l’Oubapo. Ici, mis à part peut-être le format carré (et l’introduction ironique et rigolote d’un membre de l’Oulipo en ouverture d’album), Lécroart n’use pas des contraintes habituelles. Et je trouve que c’est dommage, car c’est dans cette « difficulté » que paradoxalement il excelle et réussit ses meilleures histoires. Ceci dit, cet album, qui regroupe un très grand nombre de dessins parus en revue (Spirou pour la majorité, mais aussi des inédits et d’autres parus dans diverses autres publications – voir fiche album), est assez drôle, et réussi. Lécroart a vraiment du talent pour croquer et détourner le quotidien, pour en faire quelque chose de poétique, d’absurde, de drôle. Avec ses habituels personnages un peu rondouillards (son graphisme est reconnaissable entre mille), il nous présente une galerie de gags loufoques que j’ai bien vraiment aimés. Parfois muets, le plus souvent avec un simple commentaire ou une simple phrase d’un protagoniste, plus rarement avec un court échange, ces gags se révèlent simples (la majorité s’adressaient à un lectorat relativement jeune) mais efficaces. Un album ludique, amusant, développant un humour légèrement noir et absurde qui plaira au plus grand nombre : c’est une lecture très recommandable ! Note réelle 3,5/5.

13/11/2019 (modifier)