Hercule, agent intergalactique

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Hercule, jeune héros sensible et plein d'entrain, vient d'entrer à l'école d'agents intergalactiques.


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Auteurs Italiens Ecoles très spéciales

Pas évident d'y réussir quand on est petit et affublé d'un compagnon de classe maladroit et peureux ! Qu'importe, Hercule est déterminé à réussir. Pour son premier travail de classe, il rencontre Margot, une jeune Terrienne un peu étrange qui s'entraîne à manger des glaçons…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Mai 2019
Statut histoire Une histoire par tome 1 tome paru
Couverture de la série Hercule, agent intergalactique
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

31/10/2019 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Hercule est membre d'une école pour jeunes agents intergalactiques chargés de protéger les enfants de toutes les planètes de la galaxie. Avec son équipier Marlon, ils ont pour devoir aujourd'hui d'aller étudier un enfant humain. Et ils tombent sur Margot, une fille au comportement étrange, qui mange des glaçons et lâche son chat du haut d'un toit. Arriveront-ils à la protéger tout en réussissant leur examen de fin de première année ? Le dessin d'Antonello Dalena, auteur notamment de Ernest & Rebecca, est tout à fait plaisant à l'oeil. Il manque parfois un peu de lisibilité, notamment pour ce qui concerne l'extra-terrestre Marlon dont la gestion des yeux à une extrémité de la tête et de la bouche tout en bas de son grand cou rendent assez complexe la lecture des expressions. La narration graphique pêche aussi à certains moments où on a l'impression qu'il manque une case ou une mise en scène du mouvement pour bien assimiler ce qu'il se passe. Cela donne la même impression parfois qu'un anime comics qui reprendrait des instantanées d'images d'un film d'animation mais à qui il manquerait le mouvement pour bien rendre les choses compréhensibles. Cette BD s'adresse en priorité à un public jeunesse, entre 10 et 12 ans, je dirais. Elle mélange action, bons sentiments et une part d'humour dans un cocktail qui ne s'attache pas trop au réalisme et draine avec lui beaucoup d'influences issues en grande partie des dessins animés et films d'animation. J'y ai noté notamment des clins d'oeil ou influences involontaires et pourtant manifestes au Voyage de Chihiro ou à Monstres & Cie notamment. Là où je trouve que cette lecture ne convient pas vraiment à un lecteur plus âgé, c'est que l'intrigue est pleine de stéréotypes et que les personnages donnent l'impression de surjouer leur rôle. Marlon surjoue le faire-valoir humoristique au point d'en devenir très vite pénible, Margot surjoue le combat contre la tristesse au point de manquer d'emblée de crédibilité, et Hercule surjoue le héros au coeur vaillant mais qui culpabilise à cause d'un lourd secret. Cela manque de finesse dans la manière de raconter le récit. C'est pourquoi je pense que cela peut convenir à de jeunes lecteurs pas trop exigeants, mais que des lecteurs plus adultes passeront leur chemin.

31/10/2019 (modifier)