Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Ano Hana (Ano hi mita hana no namae wo bokutachi wa mada Shiranai)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Jintan vit reclus chez lui depuis plusieurs mois mais va devoir sortir lorsque le fantôme de son ami d’enfance vient le coller.


Fantômes Shonen Shueisha

Cela fait un moment que Jintan ne va plus en cours : il a déjà raté tout le premier semestre du lycée, et passe ses journées à jouer à des jeux vidéo. Il mène donc une vie de reclus et ne compte pas faire quoi que ce soit pour cela change. Ce matin, il fait la grasse matinée comme à son habitude, lorsqu’une demoiselle le force à se réveiller. En entendant la voix de la jeune fille, Jintan pense d’abord qu’il s’agit d’un rêve car il ne peut en être autrement. Pourtant, quand il ouvre les yeux, force est de constater que la demoiselle, surnommée Menma, se tient devant lui. Jintan fait tout pour l’ignorer car il pense que c’est une illusion : après tout, Menma est morte il y a plusieurs années. Mais le garçon va devoir se rendre à l’évidence : le fantôme de Menma est bel et bien devant lui et veut qu’il l’aide à réaliser son rêve…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Mai 2016
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Ano Hana
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

29/08/2019 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Lorsqu’on est encore tout jeune, la disparition d’un membre d’une bande peut laisser de terribles traces psychologiques. Ce manga aborde le sujet de la disparition d’un être cher même s’il n’est pas de la famille proche. Perdre un ami, c’est toujours une terrible épreuve. On aura droit à une introduction écrite pour passer directement à l’action à savoir la réapparition sous forme de fantôme de ce membre qui est devenue une belle jeune fille. Il est vrai qu’elle avait encore beaucoup de choses à dire. Il s’agira de deviner la réalisation de son souhait le plus profond. Au niveau du graphisme, il est particulièrement soigné. Pourtant, le format d’édition ne semble pas avoir fait d’effort supplémentaire. C’est le minimum syndical. Je suis assez étonné car cela aurait pu être mis vraiment en valeur. La lecture a été somme toute assez agréable avec une histoire qui réussit tant bien que mal à nous captiver.

29/08/2019 (modifier)