Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Brat Pack

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Voici enfin BRAT PACK, la série culte de RICK VEITCH inédite de notre côté de l’Atlantique ! Après Watchmen et Dark Knight, découvrez le côté sombre de l’univers des super-héros et de leurs « sidekicks » dans une description à la fois subversive et hilarante. Après BRAT PACK, vous ne verrez plus Robin et autres Bucky de la même manière.


Super-héros Trash

SLUMBURG (« Zoneville ») est enfin pacifiée ! Grâce à l’équipe locale de super-héros costumés, la criminalité a été éradiquée sans pitié et les rues sont devenues quasiment sûres. Mis à part quelques crétins inconscients qu’il faut recadrer pour l’exemple de temps en temps, tout est calme et MIDNIGHT MINK, MOON GODDESS, KING RAD et JUDGE JURY peuvent s’occuper tranquillement de faire fructifier leurs affaires, gérer les contrats d’image et de royalties et s’occuper de leurs sidekicks, ces jeunes ados qui rêvent de devenir la relève des super-héros. Ça tombe bien, ils sont bons pour leur image et permettent aux gamins de continuer à rêver d’approcher leurs idoles (sans même parler des produits dérivés !). Mais le vilain DOC BLASPHEMY, qui jure de ne dire que la vérité, les massacre tous, et il faut dès lors trouver en urgence des remplaçants… Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Avril 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Brat Pack
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/07/2019 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Décidément, Délirium est un éditeur à suivre si on s'intéresse aux comics moins mainstream que DC et Marvel. Brat Pack fait parti des œuvres des années 80-90 qui ont déconstruit le mythe des super-héros et apparemment cela a eu un certain succès underground aux États-Unis et voilà enfin que ce comics est traduit en français. Veitch s'attaque aux sidekicks ados dont Robin est le plus connu. Comme c'est une BD indépendante, cela va plus loin dans le trash que Dark Kight Returns ou Watchmen. Pour aimer, je pense qu'il ne faut pas être allergique à la satire noire et mordante et aussi se laisse porter par le délire de l'auteur parce que parfois le trait est un peu exagéré. L'auteur va assez loin dans son attaque et montre des super-héros adultes sans scrupules qui sont surtout préoccupés par l'aspect commercial de leur travail et qui exploitent des ados. J'ai trouvé que le scénario était prenant du début jusqu'à la fin. Il y a du suspense et j'ai été surpris par l'ultime révélation alors que je pensais avoir deviner l'identité du mystérieux super-vilain qui s'en prends au sidekick ! La narration est très bien maîtrisé. J'aime particulièrement comment l'auteur montre en parallèle la vie des 4 nouveaux sidekicks. Il y a de très bonnes idées comme par exemple l'émission de radio au début de l'album. Le dessin est vraiment excellent. Je ne pense pas qu'il faut absolument connaitre les super-héros pour aimer, mais je pense qu'il faut un peu de connaissances pour vraiment apprécier cette oeuvre. Par exemple, le sondage radio sur s'il faut tuer les sidekicks ou non est clairement une référence au fameux sondage téléphonique sur s'il fallait tuer Robin ou non que DC avait lancé à la fin des années 80.

14/07/2019 (modifier)