Ossi - une vie pour le football

Note: 4/5
(4/5 pour 2 avis)

Biographie d'un grand joueur allemand, pris dans la tourmente de la deuxième guerre mondiale...


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale 1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Football

Né à Mannheim en 1912, le jeune Oskar Rohr se passionne pour un sport alors encore jeune : le football. Prodige du ballon rond, celui que l'on surnommera « Ossi » intègre à 18 ans le FC Bayern Munich. Sa carrière est rapidement bouleversée par la montée du nazisme : il fuit son pays pour la France où il rejoint l’équipe du RC Strasbourg. Dès lors, il est considéré comme un traître par le IIIe Reich qui ne manquera pas de le rappeler à son devoir de citoyen allemand et lui fera porter de force l’uniforme... (texte : Steinkis)

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Juin 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Ossi - une vie pour le football
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

17/06/2019 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Voici une bd sur le football un peu particulière car elle nous décrit ce sport durant la période de l’Allemagne nazie. On apprend que cette discipline est née en Grande-Bretagne et qu’elle a été exportée sur le continent par un Allemand convaincu. Il a pris un essor au début du XXème siècle par la création de nombreux clubs dont le célèbre Bayern de Munich. C’est surtout un récit concentré sur un joueur d’exception de cette époque qui a vu sa carrière totalement chamboulée par la guerre. Ossi (de son vrai nom Oskar Rohr) était l’un des plus talentueux et son nom est malheureusement tombé dans l’oubli. Cette œuvre est là pour réparer un préjudice de mémoire. Ce dernier ne s’intéressait guère à la politique. Il était célèbre pour avoir remporté avec son équipe le Bayern de Munich le championnat allemand en 1932. Avec l’accession d’Hitler au pouvoir en 1933, cela change toutes les données. On ne peut pas dire qu’Ossi était un sympathisant aryen, loin de là. Il va marquer ses distances au point de quitter l’Allemagne en 1934. Il faut dire que le régime nazi privilégie d’autres disciplines comme par exemple l’athlétisme et que le football est considéré comme une importation étrangère malsaine. Il fut alors considéré comme un traitre à la patrie. Un comble. Il a rejoint notamment la ville de Strasbourg au point de l’aimer passionnément. Il se déclarait même Strasbourgeois avant d’être Allemand ou Français. Il avait d’ailleurs fait progresser considérablement le Racing Club de la ville en le menant à la finale en 1937 qui fut malheureusement perdue. Sur 136 matches, on observe 118 buts en championnat. Cet international allemand s'était engagé dans la légion étrangère en 1939 pour combattre les Nazis en 1939-40. Il a été fait prisonnier par les Allemands qui l'enferment dans un camp de concentration près de Karlsruhe, puis l'expédient sur le terrible front russe. Fort heureusement, il en réchappera de façon assez miraculeuse que je ne dévoilerai pas (voir dans la bd). Il jouera encore en Allemagne jusqu’en 1949 avec beaucoup moins de succès. Par la suite, il mettra un terme à sa carrière. Cette bd me rappelle cette histoire des coureurs sur le tour de France durant la période de la Première Guerre Mondiale où la plupart sont malheureusement tombés. Cela rappelle que les guerres peuvent briser notamment des carrières sportives en plus d’entraîner mort et désolation. Ce joueur en d’autres circonstances c’est-à-dire de paix aurait certainement connu une consécration et une reconnaissance mondiales à l’image des plus grands footballeurs de notre temps. Pour ma part, j’ai bien aimé le contenu et la forme m’a paru assez satisfaisante. C’est basé spécifiquement sur le football dans sa première partie et sur des aspects plus contextuels et politiques dans sa seconde partie. Je ne suis pourtant pas un fan de foot mais j’accorde 4 étoiles pour les qualités de cette œuvre sans gros reproches.

12/11/2019 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Il y a des gens dont le destin d'exception fut contrarié par les horreurs de la guerre... Ainsi en fut-il d'Oskar Rohr, surnommé "Ossi", qui intégra le Bayern à 18 ans et dut partir très tôt pour fuir le régime nazi... Il y revint contraint et forcé quelques années plus tard, de l'autre côté de la barrière (puisque devenu français entre-temps), et fut fait prisonnier puis déporté... Après la guerre Rohr fut peu à peu oublié de celles et ceux qui l'ont encensé. Une carrière brisée en plein élan, sans parler de sa vie tout court, marquée au fer rouge par ces années de plomb... Le scénariste, né en Allemagne de parents colombiens, propose une histoire sans affectation, directe, qui ne juge pas mais permet de constater. Du coup c'est un peu rêche, aride, mais en même temps nous sommes dans le réel des années 1930-1940. Le dessin exécuté par Marcin Podolec est à l'avenant, d'une efficacité redoutable. Un album très intéressant, qui comporte une préface de Gernot Rohr, ancien joueur et entraîneur, et petit-neveu d'Ossi ; l'opus se clôt sur un carnet documentaire comportant des photos exceptionnelles, et des notes biographiques sur quelques personnages rencontrés par Rohr au cours de sa carrière et de sa vie. précieux.

17/06/2019 (modifier)