Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Acte de Dieu (Atto di Dio)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Angoulême 2020 : Prix de l'audace Ce récit choral énigmatique nous parle de la Terre, des hommes, et de leur impitoyable rapport de force.


Angoulême 2020 : les gagnants ! Auteurs Italiens Documentaires

Une voix flotte sur les Apennins, cœur sismique de l’Italie. À qui appartient-elle ? À un chevreuil, qui a trouvé refuge près du parking d’un supermarché. Au même moment, non loin de là, un couple de chasseurs poursuit un autre chevreuil – peut-être une licorne ? Et cette même nuit, un séisme va secouer la région et faire s’effondrer plusieurs villages, causant de nombreuses victimes. Dans ce récit choral, Giacomo Nanni, par son écriture hypnotique et son dessin pointilliste aussi précis qu’envoûtant, nous parle de la Terre, des hommes, et de leur impitoyable rapport de force. “Giacomo est l’un des auteurs vivants de bandes dessinées les plus intelligents et les plus talentueux. Il est aussi l’un des rares que j’envie.” Extrait de la préface de Gipi

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 11 Avril 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Acte de Dieu
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

19/05/2019 | Blue Boy
Modifier


Par Blue Boy
Note: 3/5
L'avatar du posteur Blue Boy

Œuvre atypique au titre intrigant, dans un petit format, avec une couverture blanche très minimaliste, représentant une tête de chevreuil sanglée dans une sorte de masque, « Acte de Dieu » déconcerte, dérange, interroge. Dès la première page, le ton est donné. Deux images, celle d’un chevreuil en arrêt dans un pré, dominant celle d’une route encombrée de voitures. Deux mondes à l’opposé qui vont se rencontrer, à travers ce jeune animal sauvage qui n’a pas appris à se méfier de l’Homme. Ainsi, le chevreuil va s’inviter dans ce paysage de banlieue quelconque, dans sa modernité sinistre, où les humains ne sont plus que des silhouettes anonymes. Très vite, cette « intrusion » va susciter la curiosité des habitants et nombre de questionnements. Faut-il le capturer, comment le protéger ? A quelques kilomètres de là, un autre chevreuil s’est fait surprendre par un piège photographique. Mais est-il vraiment un chevreuil avec sa corne unique qui évoque une licorne, cette chimère qu’un œil humain n’a jamais vu ? Animal magique, de légende, qui hélas n’a pas échappé à l’œil des chasseurs, bien déterminés à en faire leur trophée… Le graphisme ne constitue hélas pas le point fort de l’objet, conçu comme simple accompagnement de l’écrit, Comme s’il visait à ne pas détourner l’attention du lecteur du fond. Quasi photographiques, les dessins évoquent des clichés transformés numériquement, traités dans un pointillisme aux couleurs agencées à certains moments de façon harmonieuse, mais plus souvent discutables voire franchement laides. Narré de façon très factuelle, clinique, presque détachée, le récit met en quelque sorte le lecteur dans un état hypnotique. La voix off est-elle vraiment celle du chevreuil ? Et ce tremblement de terre, est-on bien sûr que ce soit lui qui s’exprime ? A moins que ce ne soit la nature, entité multiforme, que notre course à la technologie nous a quasiment fait oublier, nous, membres de la glorieuse espèce humaine, qui semblons parfois vouloir nous substituer à « Dieu ». Cela nous ramène à l’ « Acte de Dieu » du titre, qui ne saurait être envisagé ici au sens religieux du terme. Dieu, c’est peut-être la nature. C’est peut-être l’Homme aussi. Ou tout simplement les deux en même temps. À la lecture de ce petit album énigmatique, peut-on déduire qu’un tremblement de terre est le résultat d’une action humaine, si anodine apparaît-elle, l’action en question étant la mise à mort d’une « licorne », qui semble revêtir ici un symbole sacré ? Encore une fois, Giacomo Nanni n’explique rien, il expose des faits, suggère, sans jugement, nous laissant maître de tirer des conclusions comme bon nous semble… Plus une œuvre est dans la suggestion et le non-dit, plus il apparaît prétentieux d’en faire l’exégèse. Avec « Acte de Dieu », l’auteur semble au moins nous inviter, nous humains, à la modestie face à la nature et la puissance des éléments. Son livre ne fait que résumer la lutte millénaire entre l’Homme et la nature, et de façon particulièrement troublante. Pour l'achat, je ne sais pas, tout dépend si l'on apprécie les œuvres sortant des sentiers battus...

19/05/2019 (modifier)