Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Mary et la fleur de la sorcière (Mary to Majo no Hana)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Les vacances d’été sont une source d’ennui pour Mary jusqu’à ce que cette dernière découvre une fleur très spéciale dans la forêt.


Anime comics Kadokawa Shoten Kodomo

Les vacances d’été sont bientôt terminées, il ne reste qu’une semaine avant la rentrée scolaire. Pourtant, pour Mary, le temps s’écoule lentement et l’attente des cours est très longue. Il faut dire que ses parents n’ont pas le temps de s’occuper d’elle et que sa grande-tante n’a pas d’activités à lui proposer. Au caractère aussi flamboyant que ses cheveux, Mary pique-nique dans un champ et confie à un chat ce qui lui pèse sur le cœur. Le félin l’écoute avant d’aller dans la forêt. Mary se met alors à la suivre jusqu’à une fleur magnifique et très rare. Cette fleur est loin d’être ordinaire et recèle un pouvoir magique qui va causer bien du tracas à Mary...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Février 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Mary et la fleur de la sorcière
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

17/05/2019 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Une bd pleine de poésie, de douceur et de simplicité. On se laissera facilement emporter par la magie et l'innocence de ce long métrage. Il s'agit à la base de l’adaptation d'un film d'animation japonais qui est lui-même une adaptation d’une auteure anglaise à savoir Mary Stewart. L’influence des productions du studio Ghibli, et en particulier des films de Hayao Miyazaki, y est fort évidente. Il faut dire que Hirosama Yonebayashi est un disciple du génial créateur du Voyage de Chihiro et de ses autres chefs d’œuvre d’animation qui nous ont enchantés. Cette influence de maître à disciple se fait tellement sentir au début de ce récit qu’on se demande si l’on n’a pas simplement affaire à une copie édulcorée de quelques films de Miyazaki notamment Kiki et la petite sorcière avec une pointe du Château dans le ciel et le tout agrémenté comme un succédané des aventures de Harry Potter. Heureusement, cette impression ressentie au début du film s’estompe au fur et à mesure de la lecture. L’œuvre révèle, petit à petit, ses particularités et son originalité et finit par livrer une sorte de morale qui n’a rien d’anodin. Au final, c'est une histoire enchanteresse assez plaisante et donc très agréable à regarder. La petite Mary est formidable, gentille, intelligente. On suit avec un grand plaisir son parcours et son histoire. Les couleurs et les paysages sont splendides. C’est l’une des premières fois que je lis un manga petit format aussi dense entièrement colorisé. Cette œuvre est un divertissement tout à fait honnête qui nous entraîne dans un monde rempli de magie et d’êtres étranges. Dépaysant !

17/05/2019 (modifier)