Love Nest / Nid d'Amour

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Suite d'images devenant histoire.


BD muette

Inspiré par l’imagerie des comics à l’eau de rose des années cinquante, Charles Burns décide de s’approprier cette esthétique pop pour créer plus d’une centaine d’illustrations. L’association de ces représentations romantiques avec l’univers mystérieux et organique de l’auteur de Toxic est saisissante. Ici, les couleurs criardes disparaissent pour laisser place à des images carrées au noir et blanc tranchant. La dimension théâtrale de ces relectures graphiques et les jeux de clair-obscur maîtrisés à la perfection produisent un sentiment d'angoisse et d'étrangeté, autour duquel une narration disloquée se construit peu à peu. Née des hors-champs, des ellipses et des références visuelles entremêlées, une histoire informulable se dessine page après page, offrant au lecteur un voyage unique au pays de l'intranquillité. Évoluant entre rêve et réalité, Love nest atteste une fois de plus du talent de Charles Burns à produire des images uniques à la beauté envoûtante. (Site éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Love Nest / Nid d'Amour
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

04/05/2019 | Noirdésir
Modifier


Par Jetjet
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Jetjet

Acheté dès sa parution, ce petit bouquin au format carré intrigue déjà par sa couverture représentant une météorite argentée perdue dans le néant. Est-ce donc cela le "Love Nest" ou plutôt nid d'amour sous le regard de Charles Burns ? Pour moi il ne s'agissait ni d'une bande dessinée, pas vraiment non plus un artbook et son contenu ne le rend pas aisé à chroniquer... Pour tout curieux le feuilletant, il ne s'agira que d'illustrations en noir et blanc (dont 3 en couleurs pour la préface) représentant des scènes grotesques de vamps, de monstres ou de scientifiques tous droits sortis d'un quelconque récit E.C Comics. Parfois érotiques, souvent prises sur le vif, ces vignettes (1 par page) semblent raconter une histoire dont il faudra relier les cases par sa seule imagination. Cette construction en miroir pourra échapper à certains, mais la maîtrise des dessins et l'émotion ou angoisse distillées sont parfaitement saisissantes. Charles Burns est-il un escroc ? Un auteur surestimé dont les dessins hypnotiques lissent les défauts d'une narration éclatée ? Probablement ... et probablement pas. "Love Nest" se déguste à la fois donc comme une bande dessinée ET un artbook dont chaque relecture délivre une histoire différente mais captivante. Fascinant.

07/10/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Entièrement muet, cet album au petit format réunit de simples illustrations (une par page). La plupart de ces « images » semblent quelconques (parfois sorte de démarque d’images de magazine ou de roman photo, je ne sais pas trop), mais si on les observe attentivement, elles paraissent se répondre. Et alors naît une narration laissée au libre arbitre du lecteur, dont l’imagination accompagne celle de l’auteur, sans forcément se confondre avec elle. Le dessin de Burns est toujours envoûtant, son utilisation du Noir et Blanc (seules quelques pages au début sont en couleur) donne vraiment un résultat superbe. De plus – et c’est la première fois que je me fais la réflexion, il se dégage de certaines de ces « vignettes » une sorte d’érotisme, qui me fait rêver d’un album érotique du maître de l’étrange ! Cornélius continue donc de nous faire découvrir l’œuvre de ce grand auteur (cet album a d’ailleurs été créé spécialement pour l’éditeur français). Je vous encourage à plonger dans cette œuvre intrigante !

04/05/2019 (modifier)