L'Avancée des travaux - Histoires courtes semées à droite à gauche

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Une empathie volatile. Une rencontre urbaine. Une fête politique. Un mystérieux patineur. Des jumeaux singuliers. Un coup de vent furibond. Des soldats repentants. Un artiste majeur. Un pont si fragile. Un coup de pied vengeur. Un gazon trop net. Des navigateurs intrépides. Des images fortes. Des militants patients. Un petit déjeuner frontalier. Une arrivée saignante. Fiction ou documentaire. Noir et blanc ou couleurs. Seize histoires courtes semées dans diverses publications ces vingt dernières années pour dire le monde tel qu’il va. Par l’auteur de Lulu femme nue et des Ignorants.


Davodeau

De 1999 à 2012, Étienne Davodeau a réalisé des récits aux paginations variées, allant d’une à quatorze pages, en couleur ou en noir et blanc. Reportages ou fictions, ces histoires ont été publiées dans des magazines comme Télérama ou Spirou, des journaux comme Libération, ou encore des ouvrages collectifs comme Comix 2000 (L’Association) ou Japon (Casterman). Publiés dans l’ordre chronologique de parution, les récits seront précédés d’un texte, sous forme de conversation entre l’auteur et son éditeur. Cet échange, réalisé par courriel, questionnera les choix de l’auteur sur le sujet, le noir et blanc ou la couleur, l’interrogera sur les contraintes qu’impose l’exercice du récit court, et sur les réflexions que cet exercice lui inspire. Bref, il contextualisera chaque récit. Davantage qu’une simple compilation, L’Avancée des travaux est un livre inédit, composé de récits magnifiques, incisifs, drôles et émouvants, qui montrent, s’il en était besoin, l’immense talent d’Étienne Davodeau en tant que narrateur et comme dessinateur. Texte:L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Novembre 2018
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série L'Avancée des travaux - Histoires courtes semées à droite à gauche
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

15/04/2019 | Gaston
Modifier


Par Canarde
Note: 2/5
L'avatar du posteur Canarde

Je suis vraiment une fan de Davodeau, surtout quand il nous fait découvrir le monde par ses documentaires. Ici je n'ai pas été séduite : le format court ne permet pas d'installer la connivence avec l'auteur qui est souvent le ressort de ses scénarii. Difficile de s'identifier à qui que ce soit, l'épaisseur psychologique et sociale manque cruellement. Pour le dessin, c'est toujours une certaine maladresse douce et assumée (puisqu'elle est chargée de transmettre la fragilité de l'humain) qui peut séduire ou agacer suivant les cas...

20/10/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je n'aime pas trop quand les auteurs font de leur petits bouts de récits un album à part entière. C'est une démarche commerciale qui peut être risquée. Je dois reconnaître qu'en l'occurence, Etienne Davodeau (qu'on ne présente plus) s'en tire pas trop mal. Au début de chaque récit, il y a un échange avec son éditeur. Cela commence d'ailleurs assez fort par une première histoire assez marquante sur l'écart entre l'extrême pauvreté et les riches qui ont un comportement parfois bizarre. Bien entendu, il y aura du bon et du moins bon mais globalement, cela demeure assez intéressant. Les fans de l'auteur seront comblés car ils y retrouveront sa patte assez singulière avec des histoires parfois assez engagées. Une oeuvre subtile qui constitue une petite parenthèse pour l'auteur.

19/10/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un album qui regroupe des travaux que Davodeau a publiés dans des magazines, des journaux ou des albums collectifs. Il y en a d'ailleurs un que je connaissais déjà. Le point fort est que chaque histoire commence avec une discussion entre Davodeau et son éditeur donc on a un bon contexte pour chaque récits et c'est en ordre chronologique donc on peut aussi voir l'évolution de son travail. On retrouve des récits de la vie quotidienne, de la critique sociale, des histoires plus humoristiques, des reportages.... Le résultat est sympathique sans être transcendant. Il n'y aucun récit que je n'ai pas aimé, mais aucun ne m'a paru vraiment mémorable. C'est vraiment le genre d'album d'inédits qui s'adresse surtout aux fans de l'auteur et qui veulent tout lire de son oeuvre et collectionner tous ses albums. Pour les autres, empruntez plutôt l'album à la bibliothèque.

15/04/2019 (modifier)