Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Notoposs

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Une BD improvisée !


OuBaPo

Notoposs est le premier livre de Samuel Starck, né en 1988 et diplômé de l’école des Beaux-Arts de Nancy. Notoposs ou « no topos » : l’absence de lieu. Voici une histoire qui s’invente de rien, sans autre espace que le blanc du papier et sans aucune préméditation. Ici, tout est improvisé, ni scénario, ni crayonné, ni cases ; Samuel Starck laisse l’histoire se fabriquer sous ses yeux, les personnages se métamorphoser, les narrations se superposer, tous court-circuits ouverts dans la double page. Notoposs est une expérience de bande dessinée live, qui entraîne son lecteur en spirale, dans une course sans fin où les préoccupations politiques et ésotériques ne freinent en rien l’auto-déroulement ludique des choses. C’est le langage de la bande dessinée qui est laissé à son libre cours, dénué de toutes scories : dans Notoposs, le dessin est signalétique et les phylactères objets, le signe y est roi et a tous les droits. De là à dire que Samuel Starck réinvente la bande dessinée, il n’y a qu’un pas à franchir, que n’hésite évidemment pas à franchir l’Apocalypse. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Avril 2013
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Notoposs
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

02/04/2019 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Plus je lis des livres venant de cette maison d'édition (qui semble en sommeil depuis quelques années), plus je me rends compte que Menu et moi on a pas toujours les mêmes goûts en bandes dessinées même si on a grandi avec plusieurs références en commun comme les vieilles séries Dupuis. C'est vraiment le genre d'album d'expérimentation qui me passe au-dessus de la tête. Un jeune auteur se met à improviser une histoire et s'amuse avec son dessin. J'avoue que j'ai bien aimé son dessin naïf, mais je me suis vite ennuyé en lisant ce récit qui est très décousu et qui semble n'être qu'une suite de sketchs reliés ensemble. J'imagine qu'il faut juste admirer les prouesses de l'auteur en se foutant du scénario, mais moi j'aime bien lire une bande dessine pour son dessin ET son scénario. Ajoutant que je n'ai pas compris comment cet album révolutionnerait le monde de la BD comme l'écrit l'éditeur (Menu ?) dans son résumé. Je dois être un conservateur réactionnaire qui comprend rien à l'art et à la vraie bande dessinée intelligente ou un truc du genre. Donc si vous aimez les bandes dessinées d'expérimentation, ben c'est un album pour vous.

02/04/2019 (modifier)