Fatima - Déesse de la vie

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Dans cet univers désertique, celui qui règne sur les sources détient le pouvoir absolu. Utarid, un jeune homme, vient d’accéder au titre d’intendant de Fatima, la déesse de la vie, celle qui manipule l’eau. Il est très vite envoûté par la beauté de cette femme auréolée de mystères. Mais un jour, un bandit s’introduit dans le palais et enlève Fatima !


Seinen Shinchôsha/Coamix

Fatima est une déesse de la vie. Elle a le pouvoir de trouver les sources d'eau et dans cet univers désertique ce sont ceux qui ont accès à l'eau qui gouvernent et dirigent. La légende raconte raconte que ceux qui restent trop longtemps près de Fatima meurt d'une cause inconnue. Ca n'arrêtera pas pour autant notre héros, Uta, qui appartient à cette famille qui prend soin de Fatima de génération en génération. Il faut dire que Uta est fasciné par la beauté de Fatima. Mais le pouvoir de Fatima intéresse beaucoup de gens, ceux-ci pas toujours avec de saines intentions Cherchent-ils à s'approprier le pouvoir de Fatima à leur propre compte ? Uta saura-t-il protéger Fatima ? Et sera-t-il lui aussi vicitime de cette terrible malédiction qui plane au dessus de ceux qui restent trop longtemps en compagnie de Fatima ...?

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Septembre 2014
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Fatima - Déesse de la vie
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

17/03/2019 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il y a comme un parfum oriental du conte des milles et une nuits dans une aventure originale presque néo-fantasy. Nous suivons un jeune homme qui devient l'intendant de la déesse de la vie capable de manipuler l'eau. Il ne faut pourtant jamais mélanger travail et sentiment mais le jeune homme va tomber amoureux devant autant de grâce et de beauté. Bref, un récit à la fois fantastique et parfois onirique. Il est dommage que le graphisme soit si minimaliste par moment avec des fonds de case assez vide. Cependant, le trait du dessin est parfois expressif dans les visages des personnages. C'est assez inégale dans le traitement au niveau du découpage notamment. Et puis et surtout, cela manque parfois de profondeur dans les relations entre notre héros et sa belle Fatima. On pardonnera facilement car il s'agit de la première oeuvre du mangaka.

17/03/2019 (modifier)