Boule de Feu

Note: 4/5
(4/5 pour 2 avis)

L'heure est grave, et le Mage Pueblo le sait : la Boule de Feu qui alimente leur barrière magique s'étiole et perd chaque jour de sa puissance. Les terribles Maruflans rôdent, et le village sera bientôt à leur merci ! Seul le Sage Patrix peut encore les sauver, mais celui-ci a été exilé, il y a fort longtemps, dans le monde lointain des humains… Bravant les dangers du portail inter-mondes, c'est le fidèle Fernando qui ira chercher le Sage. Didier, sa moustache, et son petit chien Rocky pourront-ils l'aider dans sa quête ?


Animalier La BD au féminin

L'heure est grave, et le Mage Pueblo le sait : la Boule de Feu qui alimente leur barrière magique s'étiole et perd chaque jour de sa puissance. Les terribles Maruflans rôdent, et le village sera bientôt à leur merci ! Seul le Sage Patrix peut encore les sauver, mais celui-ci a été exilé, il y a fort longtemps, dans le monde lointain des humains… Bravant les dangers du portail inter-mondes, c'est le fidèle Fernando qui ira chercher le Sage. Didier, sa moustache, et son petit chien Rocky pourront-ils l'aider dans sa quête ? Prisonniers de la cruelle Reine des Chevoules, perdus dans les brouillards des Marais de Morve, Fernando et le Mage Pueblo parviendront-ils à sauver leur village ? Rocky et Didier reverront-ils leur coquet appartement ? Vous le saurez en lisant Boule de feu, le nouveau livre d’Anouk Ricard et Étienne Chaize ! La bande dessinée a souvent accueilli les expérimentations graphiques détonantes et Boule de Feu porte haut cette tradition. Corben et Druillet n’ont qu’à bien se tenir : rarement alliance aussi inattendue n’avait dynamité à ce point les codes graphiques du 9ème Art ― et nos rétines ! Anouk Ricard fournit personnages absurdes et dialogues ubuesques avec une facilité déconcertante, mariant à merveille héroïsme et humour, avec deux grands H. Étienne Chaize, jonglant avec les techniques ― collages, encres, peinture numérique ― fait des miracles et crée les décors de ce monde surprenant, nourri par Le Seigneur des Anneaux, les cartes Magic et autres classiques du genre… Inclassable, drôle et déjantée : Boule de feu est assurément la quête d’héroïc-fantasy la plus brillante de ces derniers années !

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Février 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Boule de Feu
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

01/03/2019 | Jetjet
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Ce one-shot m'a pas franchement enthousiasmé. Donc si j'ai bien compris, c'est un genre de parodie des récits de fantasy ? La trame du récit est assez banale (un personnage doit accomplir une quête pour sauver la situation ) et vu que les auteurs ont ajouté plein de délires dans le scénario, j'imagine que c'est une parodie. J'ai trouvé que ça se lisait sans plus. L'humour ne m'a pas franchement fait rigoler ou même sourire. Les personnages et les péripéties m'ont laissé indifférent. Ça m'a pas ennuyé, mais pas marqué non plus. Le dessin est correct au niveau du décor, mais je ne suis pas fan de la manière dont les personnages sont dessinés. Un gros délire et je ne suis pas rentré dedans.

20/07/2019 (modifier)
Par Jetjet
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Jetjet

Pendant que le public amateur de bons mots et d'Héroic Fantasy déjantée se réjouit du retour improbable de Donjon, d'autres récits du même acabit arrivent sans crier gare et pourraient même tirer la couverture à eux. Cette "Boule de feu" réalisée à 4 mains en est un excellent exemple. Qui aurait pu jauger d'une collaboration improbable entre deux auteurs aux univers distincts et aux techniques si différentes ? Et pourtant on tient ici un petit bijou d'humour absurde dont le contraste des personnages rigolos d'Anouk Ricard se fond parfaitement dans les décors lumineux et inspirés créent une atmosphère hypnotique unique. En partant d'un pitch relativement simple où il est question de rapatrier du monde des humains un Magicien capable de sauver une contrée lointaine d'envahisseurs par la fameuse Boule de Feu du titre, Anouk Ricard développe une jolie bande de bras cassés pour le plus grand plaisir du lecteur. Fernando n'est guère motivé par sa quête et le Mage Patrix proclamé comme grand sauveur a tout oublié de ses origines ésotériques. L'équipe est bien mal barrée pour sauver le village d'autant plus que le retour ne se fera pas au bon endroit et qu'il leur faudra braver différentes contrées inhospitalières dans un délai imparti. La suite ne sera qu'une succession de fous rires et de réparties hilarantes tout au long de leurs rencontres hasardeuses. Et si on rit souvent des bons mots des personnages grotesques d'Anouk Ricard, nos rétines s'attardent souvent sur les décors travaillés d'Etienne Chaize qui renvoient directement à son magnifique travail sur sa précédente oeuvre Hélios. La technique n'est pas nouvelle et a déjà été employée en incrustant personnages dessinés sur décors photoshopés avec beaucoup moins de succès que par cette Boule de Feu. Ici tout se mêle dans un naturel confondant sans oublier de développer une histoire drôle mais également parfaitement équilibrée. Il est également à noter que si le prix pour 70 pages reste élevé, les éditions 2024 ont une fois de plus réalisé un livre de grand format et de grande qualité qui ne risquera pas de prendre la poussière dans votre bibliothèque. Boule de feu est un excellent antidote contre la morosité et en tous points un pari réussi. Incontournable.

01/03/2019 (modifier)