Weëna

Note: 2.9/5
(2.9/5 pour 29 avis)

Au royaume de Nym-Bruyn, les premiers souverains eurent quatre enfants : Skoor, l'aîné, fonda une dynastie dominatrice, "la Branche Maîtresse". Noor, le mal aimé, quitta le royaume. Sa descendance métissée devint la "Branche Invisible" ou "Branche Perdue" dont est issue Weëna.


Corbeyran La BD au féminin

Au royaume de Nym-Bruyn, les premiers souverains eurent quatre enfants : Skoor, l'aîné, fonda une dynastie dominatrice, "la Branche Maîtresse". Noor, le mal aimé, quitta le royaume. Sa descendance métissée devint la "Branche Invisible" ou "Branche Perdue" dont est issue Weëna. Tengoor, le cadet, détestant ses frères, s'enfuit avec sa petite soeur et lui fit un enfant. Un sortilège condamna leurs descendants à se reproduire entre eux à jamais. On surnomme cette branche "la Branche Morte". La Branche Maîtresse règne sur le royaume mais les barbares sont à ses portes...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2003
Statut histoire Série terminée 8 tomes parus
Couverture de la série Weëna
Les notes (29)
Cliquez pour lire les avis

31/12/2002 | Thanos
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Le dessin est pas mal même si les couleurs ne le sont pas toujours. L'univers créé par Corbeyran n'est pas dénué d'intérêt. Pourtant, j'ai arrêté ma lecture après avoir lu les quatre premiers tomes.... J'ai essayé de toutes mes forces d'apprécier cette série (je voulais vraiment aimer Weëna), mais rien à faire. Je n'ai jamais accroché. Le scénario ne m'a pas intéressé et j'ai eu l'impression d'avoir déjà vu plusieurs scènes dans d'autres séries tellement elles sont convenues. Et puis les personnages ne sont pas du tout attachants et je me fichais de leur existence. Ils auraient pu tous mourir que cela ne m'aurait nullement dérangé.

07/05/2012 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Weëna est un intéressant mélange de fantasy et de conte de fées. Personnellement plusieurs éléments m’ont déplu. D’abord les personnages sont très stéréotypés et manquent de profondeur, à l’exception des deux « méchants » qui sont assez charismatiques. Ensuite, le ton général est très mièvre et agace par trop de bons sentiments. Enfin, j’aurais apprécié un peu plus d’action. Certes la série de manque pas de courses poursuites mais magie et combats sont bien trop rares. Cependant Weëna ne manque pas de qualités. L’histoire est très classique mais la maitrise narrative de Corbeyran et les nombreux rebondissements tiennent le lecteur en haleine. Mais le gros plus, c’est indéniablement la pâte graphique d’Alice Picard. Les décors sont variés, colorés et originaux. Les personnages, quant à eux, grâce à un design très « elfique » dégagent beaucoup de classe. Visuellement Weëna met la barre très haut. Au final, Weëna propose une aventure sympathique, graphiquement remarquable mais que ses défauts empêchent d’atteindre les meilleures séries du genre.

02/04/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Comment définir "Weëna" ? On pourrait la définir comme une histoire d'heroic fantasy teintée de fantastique et d'ésotérisme dans un genre finalement assez proche du fameux Seigneur des Anneaux. Bref, de l'heroic fantasy pure avec son lot de décors sauvages et féeriques, de créatures fabuleuses et de conquérants sauvages ! Ces albums mêlent des scènes d'action spectaculaires comme sait si bien les imaginer Corbeyran. Au fil du récit, on se laisse drôlement prendre par le rythme et les rebondissements. Le tome 3 est particulièrement réussi car nous avons enfin droit à des explications sur le passé de ce monde empreint de malédictions et de sorcellerie. Il y a comme un souffle épique et authentique qui habite Weëna. C'est également une série qui semble se bonifier au fil des tomes et qui semble acquérir une certaine profondeur notamment dans le tome 5. J’utilise le verbe sembler car c’est en réalité à double tranchant. On découvre notamment que le méchant de service n’est pas au fond aussi vil que cela. Cependant, peut-on naïvement pardonner toutes les horreurs commises ? Et puis, cela sonne faux après tout ce qui s’est passé. On sait que ce ne fut pas l’intention de départ de l’auteur qui a évolué. Chapeau bas également pour le dessin réaliste très efficace de Picard qui sert à merveille le scénario. D’une planche à l’autre, les tons chauds et froids se succèdent, ce qui donne un rythme au récit plutôt agréable. On sent la finesse et la sensibilité du dessin qui se transmet aux personnages. Les détails des costumes sont remarquables. Bien sûr, cela manque un peu d'originalité car j'ai déjà lu maintes fois la même trame. Nous avons une belle héroïne qui est promise à un destin qu’elle ne maîtrise pas et qui sera emportée par les évènements. Cela demeure néanmoins efficace et plaisant. Le 8ème tome vient clore cette série en laissant une porte ouverte sur une saison 2. Je m’arrêterai là question achat. D’ailleurs, Delcourt a annulé le projet d’une suite, ce qui en dit long. Il restera le mystère Noor qui nous sera sans doute expliqué par un diptyque. J’ai finalement trois gros reproches à formuler : la série est beaucoup trop longue, il y a un côté trop fleur bleue et la fin n’est guère satisfaisante. Pour autant, on ne peut être que subjugué par la beauté du graphisme qui masque en fait un scénario un peu mièvre. Note Dessin: 4.25/5 - Note Scénario: 3.25/5 - Note Globale: 3.75/5

20/10/2007 (MAJ le 21/02/2012) (modifier)
Par AqME
Note: 4/5

Ah Weëna, cette belle jeune fille, intrépide et pourchassée. Pour cette série, je suis littéralement tombé amoureux des dessins d'Alice Picard, qui, rappelons-le, les fait au stylo bille! Mais Weëna, ce n'est pas seulement un dessin, c'est aussi une histoire sous couvert de prophétie et de liens de sang qui cache manipulations, mutinerie et malédictions. Le scénario, loin de s'enliser, est de très bonne facture, et cela même si je suis assez fan du travail que fournit un Corbeyran (de bien meilleure qualité qu'un Arleston par exemple alors qu'il est tout aussi prolifique). L'histoire contient nombres de rebondissements et de révélations qui laisse sur notre faim à chaque fin de tome. Les personnages sont très fouillés, le méchant est très méchant et relativement trompeur, Weëna si sensible au début devient, par force, plus dure et plus forte, alors que son jeune amour, pâtre au début de l'histoire va devoir devenir un grand guerrier pour sauver sa bien aimée! Bref une bonne histoire épique et majestueuse dans ses dessins. Oui, car les dessins sont somptueux, les personnages et surtout Weëna sont magnifiques, les différentes créatures sont elles aussi très réussies, mais c'est sans compter sur les décors vraiment resplendissant. Les couleurs servent de manière positive les différentes vignettes et on en ressent même le froid sur certaines images. Bref, une très belle image, un bon scénario, du tout bon!!

13/11/2009 (modifier)
Par pewi
Note: 4/5

J'ai eu très peur de l'abondance des clichés réunis dans le premier tome. Comme je suis un amateur du travail de Corbeyran je me suis laissé tenter par la suite... et bien, grand bien m'en a pris ! L'histoire devient autrement plus originale dans les quatre suivants : Le thème des duettistes est traité sous trois formes différentes (comique, tragique et romantique) ; Le thème du chemin initiatique est traité à travers chaque duo de manières différentes et sans être trop lourdes ; La mythologie et la magie sont présentes sans être "tape à l'oeil". En plus Corbeyran a pris la peine de construire un bon background du monde bien épais, qu'il distille tout le long du scénario : j'adore. Le dessin et la couleur sont globalement jolis avec quelques ratés et quelques cases magnifiques. Mention spéciale pour les premières de couvertures qui reflètent, à mon avis, parfaitement le contenu (c'est assez rare pour être souligné). J'attends de voir le corpus entier avant de conseiller l'achat.

16/10/2008 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5

Mise à jour Ce qui m'a le plus attirée ce sont les dessins très détaillés et le couleurs magnifiques, dont les tons s'adaptent à chaque scène. Sans parler des costumes qui m'ont fait pâlir de jalousie. Le scénario n'a rien d'extraordinaire en lui-même, dans l'ensemble c'est assez équilibré. Malheureusement en fois tous les tomes parus j'ai entamé une relecture de la série pour me replonger dans le récit, et j'ai très vite décroché, je trouve qu'elle set toujours sympa mais trop axée adolescent ce qui m'a très vite ennuyée et agacée. Je n'ai plus du tout envie de connaître la fin de l'histoire.

15/12/2007 (MAJ le 07/04/2008) (modifier)
Par Arno
Note: 1/5

J'ai essayé de lire mais j'ai vraiment pas pu aller plus loin que les premières pages de chaque tome. Le principal défaut est à mes yeux l'amateurisme des visages féminins, soit complètement ratés, soit glauquement idiots. C'est pas très sérieux de publier quelque chose comme ça pour un auteur tel que Corbeyran. Pour le reste, un décor acheté sans doute dans le trop utilisé de quelques jeux vidéos vieillots. Des noms vraiment trop... "trop". Une sorte de tragédie qui fait Pffffffffffffffffffffffffff..... C'est du sous-Soleil. C'est très mauvais.

20/09/2007 (modifier)
Par ManuB
Note: 3/5

Corbeyran touche vraiment à tous les domaines, et il s’attaque avec cette série à la Fantasy. Ce qui marque quand on commence à regarder ces albums, c’est la qualité du coup de crayon d’Alice Picard. Elle a un trait très sûr et nous offre quelques cases très belles avec des prises de vues impressionnantes. Elle a assuré la colorisation sur les premiers albums et le résultat était très bon, mais il est encore meilleur depuis que c’est Elsa Brants qui s’occupe de cette partie. Elle sait parfaitement jouer sur les tons pour donner des ambiances douces ou angoissantes. A la lecture, on se rend compte qu’il ne faut point attendre d’originalité dans ce récit et il s’agit de Fantasy classique. Par contre Corbeyran a su densifier les intrigues et les personnages pour qu’on s’y attache. J’ai quand même l’impression que le tout tire un peu en longueur même si chaque tome apporte son lot de rebondissements et de nouveautés. Cette série ne renouvelle pas le genre et même s’il se passe beaucoup de choses et que le dessin est vraiment très bon, ça ne suffit pas pour l’instant à justifier l’achat.

20/09/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Même s'il est prématuré d'émettre un avis définitif sur cette série qui comptera 8 tomes au final, j'ai une bonne estime de cette série. Eric Corbeyran maîtrise son sujet et la série ne faiblit pas au fil des tomes, l'histoire n'est pas originale en effet, mais elle est bien contée. Alice Picard nous gratifie d'un beau coup de crayon bien mis en couleur. L'ensemble mérite d'être lu. Ce ne sera pas une BD immanquable mais un bon moment de lecture pour ceux qui en prendront le temps.

19/09/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Pas mal, pas mal !... Un trio d'auteurs talentueux, des scénarios pensés et rédigés avec soin, des dessins que je considère parfois d'une certaine somptuosité. De la vraie qualité pour ces aventures de Weëna, Gwylym et Opéra. J'ai vraiment apprécié le travail graphique d'Alice Picard qui, en plus du soin qu'elle y met, lui apporte une vraie poésie. Sans oublier cette belle palette de couleurs vraiment riches et -d'une certaine façon- soyeuses. Les intrigues ?... même si elles ne renouvellent pas le genre, elles sont vraiment denses et m'invitent -sans que je refuse- dans leurs toiles tissées avec soin. Bons scénarios, beaux dessins, belle mise en page, belles couleurs. Une très bonne série -pas trop connue pourtant- mais qui mérite amplement d'être découverte. Cote perso : 3,5/5

25/02/2007 (modifier)