Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Peleliu - Guernica of Paradise (Peleliu - Rakuen no Guernica)

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Postés sur l’île de Peleliu, les soldats japonais tentent de résister à l’ennemi américain qui les bombarde quotidiennement


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Asie du sud-est Hakusensha Seinen [Seconde Guerre mondiale] Front de l'Est

Située dans l’archipel des Palaos, l’île de Peleliu ressemble au paradis : une forêt luxuriante, une mer magnifique, une bordure constituée d’une barrière de corail... Pourtant, en septembre 1944, ce paradis connaît la guerre : 10 000 soldats japonais ont investi les lieux et doivent tenir le front alors que 40 000 soldats américains les attaquent. Tous les jours, les américains bombardent l’île et les japonais meurent les uns après les autres. Tamaru, lui, veut devenir mangaka et pense pouvoir faire une histoire avec son expérience de la guerre. Seulement, au fil des jours, il réalise qu’il n’est pas certain du tout qu’il en ressorte vivant...

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Octobre 2018
Statut histoire Série en cours (7 tomes parus au Japon, série en cours) 5 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Peleliu - Guernica of Paradise
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

03/02/2019 | Erik
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série intéressante si on veut découvrir la seconde guerre mondiale du point de vue japonais. Personnellement, comme j'ai déjà lu des mangas sur le sujet (notamment le travail de Shigeru Mizuki, qui a lui-même été un soldat durant cette guerre), j'ai eu un peu de difficulté à m'enthousiasmer en lisant ces tomes vu que j'ai eu l'impression de ne pas avoir appris plus sur le sujet. Cela reste tout de même une bonne série si on s'intéresse à la seconde guerre mondiale et elle montre bien l'absurdité de la guerre, surtout le fameux code d'honneur japonais où il vaut mieux sacrifier tout le monde plutôt que se rendre. Le dessin est pas mal même si c'est un peu déroutant au début de voir un sujet aussi sérieux traité avec un style humoristique.

21/07/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Je ne suis a priori pas grand amateur de manga, et n’en lis qu’au compte-goutte. J’ai emprunté cette série surtout pour le sujet traité – une des batailles les plus sanglantes (et il y a eu de la concurrence !) entre Américains et Japonais durant la Seconde guerre mondiale. De plus, j’avais été intrigué par le dessin, me demandant si l’auteur n’en avait pas fait un traitement humoristique ! En fait rien de drôle dans le traitement de cette bataille, extrêmement sanglante (les Américains en ont donné leur version dans la série « Band of Brothers »). Le sous-titre, « Guernica du paradis » est un peu trompeur, car cet enfer a duré plus d’une journée ! Mais comme Guadalcanal a déjà pour elle le surnom de « Verdun du Pacifique »… Toujours est-il que nous suivons la résistance acharnée des soldats japonais à l’attaque américaine sur ce petit îlot. On peut même parler de résilience, car les bombardements, les morts en grands nombre, mais aussi et surtout la soif, poussent les combattants, dans tous les sens du terme, au-delà de leurs retranchements. Et ce d’autant plus que le code l’honneur et les instructions officielles de l’armée japonais prescrivaient de se sacrifier – voire de se suicider – au lieu de se rendre. C’est bien l’horreur de cette bataille, et de la guerre en général qui est au cœur de ces albums, avec certaines situations mêlant absurde et atrocités (par exemple lorsqu’il faut aller chercher de l’eau sous les balles américaines). Au travers d’un soldat japonais, amateur de manga, nous suivons l’avancée américaine, mais aussi celle de l’horreur. Une série globalement intéressante.

21/06/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est une lutte sans merci dans une petite île paradisiaque de l'archipel Paléos au large des Philippines que s'affronte durant l'été 1944 les forces impériale japonaises aux américains venus délivrés les peuples opprimés. Le présent manga traite de cet épisode de la Seconde Guerre Mondiale et de cette bataille où 50000 hommes ont combattu. Il faut dire que les forces en présence étaient assez inégale car il y avait 40000 américains contre 10000 japonais. Le Japon a subi une honorable défaite. On vivra avec un soldat les horreurs de la guerre et même dans un endroit paradisiaque comme cette île tropicale. C'est sombre mais réaliste. Au niveau du graphisme, le trait est assez caricatural avec des petits soldats ressemblant à des playmobiles mais bon. L'impression générale est plutôt bonne.

03/02/2019 (modifier)